Battarée phalloïde Battarea phalloides

Battarea phalloides
Battarea phalloides
Crédits : Ré Nature Environnement

Ce champignon a été trouvé par Pierre LE GALL lors de la sortie botanique de Ré Nature Environnement du 14 mai 2011 dans la clairière des Évières.
Il s’appelle la Battarée phalloide ou Battaracea phalloides .

Battarea phalloides
Battarea phalloides
Crédits : Ré Nature Environnement

Le très long pied (30 cm) est profondément enfoncé dans le sable et sort d’une volve qui est absente sur cette photo.
Le chapeau bien arrondi possède une couche brune pulvérulente, sous ce qui semble être la peau, mais serait en vérité le reste de la partie supérieure de la volve [1].

Battarea phalloides
Battarea phalloides
Crédits : Ré Nature Environnement

L’enquête menée auprès du mycologue J. Guinberteau démontre qu’il s’agit d’un champignon rare pour la France, observé seulement deux fois en Charente Maritime (2008 et 2010 à Rivedoux).

Battarea phalloides
Battarea phalloides
Crédits : Ré Nature Environnement

Ses plus proches cousins sont les Vesces de loup, mais pas du tout les Bolets auxquels il ressemble beaucoup par la forme !!!
Il pousse presque exclusivement sous les très vieux Cyprès de Lambert (Cupressus macrocarpa), situés dans des zones très exposées au soleil.

Mots-clés


[1Volve : voile membraneux qui enveloppe complètement le chapeau et le pied de certains champignons jeunes et qui se déchire à maturité, laissant un étui à la base du pied