Anas platyrhynchos (Linnaeus, 1758)

Canard colvert

Anas platyrhynchos (Linnaeus, 1758) ou le Canard colvert est un oiseau de la famille des Anatidae.

Anas platyrrhynchos adulte mâle
Anas platyrrhynchos adulte mâle
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Il mesure de 50 à 60 cm. Son envergure est de 81 à 95 cm.
C’est un grand canard robuste.
La tête et le bec sont gros. La queue est courte.
En vol, les ailes sont larges et assez obtuses. Les coups d’ailes sont moyennement rapides.
Les pattes sont orangées.
Il est souvent reconnu à sa taille, sa forme, et au miroir bleu foncé à nets bords blancs.
Le mâle nuptial a une tête vert bouteille, un étroit collier blanc, un poitrine lilas brun, le reste du corps principalement gris clair, arrière noir. Les rectrices médianes sont recourbées vers le haut. Le bec est jaune mat uni.
La femelle adulte est brunâtre. La calotte et le trait sourcilier sont plus foncés de sorte que le liseré oculaire apparaît plus clair. Le bec orangé a un curamen noir. Les rectrices externes sont blanc beigeâtre.
Le mâle adulte en éclipse est comme la femelle. Le bec est uniformément jaune mat. La poitrine est rouille et les taches sont moins nettes. Le motif de la tête est un peu plus contrasté.
Le juvénile est très semblable à la femelle adulte.
C’est un canard bruyant.

Anas platyrrhynchos adulte et juvéniles
Anas platyrrhynchos adulte et juvéniles
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Il est présent dans des milieux variés : étangs, lacs, marais boisés ou non, côtés, pièces d’eau urbaines. Il se contente de minuscules pièces d’eau (mares, fossés…).
C’est une espèce sédentaire dans une grosse partie de l’Europe.
Son nid est souvent bien caché parmi les broussailles, dans des trous d’arbres, un nichoir à canard…

Le canard colvert se nourrit à la surface de l’eau, et plonge la tête sous la surface en basculant son corps, la queue tendue verticalement hors de l’eau, tout en nageant. Il patauge dans les eaux peu profondes mais ira aussi « brouter » sur le sol ou glaner des graines dans les cultures en hiver.
L’accouplement a lieu dans l’eau après une parade élaborée.
La femelle choisit habituellement le territoire près de l’endroit où elle est née, et certaines femelles reviennent chaque année au même endroit. Si elle est surprise au nid par un intrus, elle bat des ailes et lance des cris rauques en courant sur le sol, comme si elle était blessée. Cette attitude suffit en général à éloigner les prédateurs du nid.

Anas platyrrhynchos adulte femelle
Anas platyrrhynchos adulte femelle
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Le canard colvert a un vol rapide pour sa grande taille. Ce sont des oiseaux agiles qui peuvent s’envoler presque à la verticale.
Il vole avec la tête et le cou tendus en avant, avec des battements peu amples et rapides. Sa vitesse peut atteindre les 80 km/h.

Ce canard est présent toute l’année sur l’île de Ré.

Le nid du canard colvert est généralement construit sur le sol, caché dans les herbes sèches et les roseaux, dans les marécages ou sur les sols marécageux, parfois loin de l’eau sur des parties plus hautes. Il peut aussi nicher dans un creux dans un arbre. Le nid est tapissé de morceaux de paille et d’herbes.
La femelle dépose 8 à 10 œufs vert pâle, parfois presque blancs. Les œufs sont déposés chaque jour. L’incubation dure environ 30 jours, assurée par la femelle seule, et ne débute que lorsque la ponte est complète. Pendant l’incubation, la femelle utilise de fines plumes de son abdomen pour tapisser le nid.
Les poussins sont nidifuges, et peuvent nager dès que leurs plumes duveteuses sont sèches. Une fois dans l’eau, les petits trouvent eux-mêmes leur nourriture.

C’est d’abord un végétarien, se nourrissant de graines variées, mais il consomme aussi quelques mollusques, insectes, petits poissons, têtards, escargots et œufs de poisson.