Héron cendré Ardea cinerea (Linnaeus, 1758)

Ardea cinerea (Linnaeus, 1758) ou le Héron cendré est un oiseau de la famille des Ardeidae.

Ardea cinerea adulte
Ardea cinerea adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 84 à 102 cm. Il a une envergure de 155 à 175 cm.
C’est un oiseau robuste.
Il a une dominance grise et blanc grisâtre.
Son bec est fort et jaune grisâtre (jaune orangé en période nuptiale).
Les pattes sont jaunes grisâtres ou grises.
Le dessus de l’aile est gris à rémiges et couvertures primaires noires.
Il a 2 taches carpales pâles bien visibles de face.
L’adulte a le front, le milieu de la calotte et les côtés de la tête blancs. Le côté de la calotte et la nuque sont noirs. La plume nucale est longue et noire (rarement visible). Son cou est rayé de blanc grisâtre et de noir.
Le juvénile et le 1er hiver ont un front et une calotte gris. La nuque est noire grisâtre à courte plus nucale. Les côtés de la tête et du cou sont gris. Le dos est gris. Le centre du cou est beigeâtre.
Son cri habituel est un « kah-ahrk ! » sonore, aigre et croassant.

Il est en colonies (parfois isolément).
On le trouve dans des bois proches de l’eau.
C’est un migrateur partiel.
Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année. Il hiverne et niche sur notre territoire.

Il enfonce son cou dans les épaules, seule la tête et le bec à l’horizontale semblent surgir de son corps. Il chemine lentement et courbé, dans les eaux peu profondes, pointant vers le bas son bec puissant et pointu, prêt à asséner le coup mortel à la proie qui passera à sa portée.
Pour les grosses proies, il les frappe fortement de son bec pour les transpercer, et les secoue d’un côté à l’autre, avant de les avaler entières, tête la première.

Ardea cinerea adulte
Ardea cinerea adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il bat lentement des ailes, la tête repliée en arrière et les pattes tendues. Son vol est lourd et puissant.
Le héron cendré a un vol lent, avec de profonds battements d’ailes, donnant une impression de puissance. Il s’envole de façon majestueuse. Il plane parfois, surtout avant d’atterrir.

Le héron cendré construit un très grand nid avec des rameaux secs, des branches et des laîches. Il nidifie en grandes colonies souvent sur un seul arbre.
La femelle dépose de 3 à 5 œufs mats, gris-bleu, parfois teintés de roux. L’incubation est assurée alternativement par les deux Hérons cendrés parents, et dure environ 26 jours.
Les jeunes ne volent pas très bien avant l’âge de 55 jours.

Le héron cendré se nourrit essentiellement de poissons, d’anguilles, de batraciens. Il peut aussi se nourrir de petits mammifères, d’insectes, de crustacés et de reptiles.

Mots-clés