Fuligule morillon Aythya fuligula (Linnaeus, 1758)

Aythya fuligula (Linnaeus, 1758) ou le Fuligule morillon est un oiseau de la famille des Anatidae.

Aythia fuligula adulte
Aythia fuligula adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 40 à 47 cm. Son envergure de 65 à 72 cm.
Son corps est court et trapu.
Le cou est étroit. La tête est proportionnellement grosse avec une huppe à la nuque.
Sa tête est irrégulièrement ronde avec un front haut et une calotte plate.
Le bec est court mais large, gris-bleu clair avec pointe presque entièrement noire.
La barre alaire est blanche nette en vol.
Le mâle nuptial a une zone blanche rectangulaire nettement séparée du noir sur les flancs. Il a une longue huppe tombante. Son œil est jaune.
La femelle adulte a un fond brun avec des flancs plus clairs portant des taches diffuses. Elle a du blanc à la base du bec, une indication de la huppe. Sa taille est moindre. La forme de la tête est irrégulière. Son plumage est brun plus foncé surtout sur le dessus, enfin plus de noir à la pointe du bec. Les yeux sont jaune foncé.
Le mâle adulte en éclipse a une huppe courte. Les flancs sont brun terne. Les parties noires du plumage nuptial deviennent brunes.
Le juvénile est comme la femelle adulte mais la tête est brun un peu plus clair avec plumes légèrement blanc brunâtre à la base du bec. Les yeux sont bruns. Les jeunes mâles portent un plumage presque nuptial dès le 1er hiver, qui n’est pas complet avant le 2e hiver.
Les mâles émettent lors de la parade un sifflement gargouillant presque étouffé « vip-vi-vivuvup ».

On le trouve dans des milieux humides variés : lac et étangs forestiers, lacs et étangs de plaine à végétation fournie, côtes, eaux de montagne et de la toundra, cours d’eau calmes, étangs de parcs…
C’est un oiseau grégaire hors période de nidification. Il peut être observé en grandes troupes denses.

Ce canard plongeur trouve la plupart de sa nourriture sous la surface.
C’est un migrateur partiel. Sur l’île de Ré, il peut être vu de la mi-octobre à la mi-mai.

Aythia fuligula adulte
Aythia fuligula adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le fuligule morillon change de partenaire chaque année. Les couples se forment à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Le nid est une petite plate-forme d’herbe et de roseaux garnie de duvet située près de l’eau, à terre dans la végétation herbacée. En mai-juin, la femelle pond de 6 à 11 œufs. L’incubation dure entre 23 et 28 jours. Elle s’occupe seule des œufs. Les canetons sont nidifuges. L’envol s’effectue au bout de 40-45 jours après l’éclosion.

Il mange des mollusques bivalves, des insectes aquatiques, des graines qu’il broute dans la végétation proche de l’eau. Il consomme aussi des petits poissons et des crustacés.

Mots-clés