Bécasseau variable Calidris alpina (Linnaeus, 1758)

Calidris alpina (Linnaeus, 1758) ou le Bécasseau variable est un Limicole de la famille des Scolopacidae.

Calidris alpina adulte
Calidris alpina adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 17 à 21 cm, pour une envergure de 32 à 36 cm.
Il est de la taille d’un étourneau.
Son bec est de longueur variable.
L’adulte nuptial a une zone ventrale noire caractéristique. Il est brun-roux de différentes nuances sur le dos, s’intensifiant avec l’usure des plumes. Le mâle est plus vivement coloré que la femelle avec l’arrière du cou gris clair contrastant.
L’adulte internuptial a un plumage gris brunâtre, avec le dessus uniformément gris brunâtre. La bande pectorale est gris clair parfaitement délimitée contrastant avec le ventre blanc et les flancs finement rayés ou entièrement blancs. La tête est uniformément colorée avec un sourcil court et insignifiant. Le bec est noir, assez long et arqué.
Le juvénile a le dessus brun foncé avec des liserés nettement blanc sale et brun rouille. Il a des chevrons blancs sur le manteau et les épaules. Le motif du dessous est typique, avec une nette bande pectorale de stries diffuses et une bande d’assez grossières taches noirâtres aux côtes du ventre laissant les flancs blancs, sans taches. La tête, la nuque et le haut de la poitrine ont une nuance jaune brunâtre. Il n’a pas de sourcil net. Les côtés du ventre sont tachetés et les flancs sont blancs.
Le cri de contact est un « krrrru » vibrant ou rêche et roulé.

Il est présent sur des milieux peu élevés ou en altitude, dans des prairies humides ou la toundra sèche.
Sur l’île de Ré, ce migrateur est présent toute l’année. Il hiverne sur notre territoire.

En dehors de la période de nidification, le bécasseau variable possède un solide instinct grégaire. Les groupes rassemblés en quête de nourriture peuvent être constitués par quelques centaines d’oiseaux. Au printemps, les mâles commencent à marquer leur territoire en effectuant des vols de parade. Il grimpe d’abord rapidement à la verticale, puis effectue un vol stationnaire ou en « montagnes russes » dans le vent. Cette manifestation est accompagnée par une production sonore assez tonitruante qui s’apparente à un hennissement roulant et prolongé.

Calidris alpina adulte
Calidris alpina adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Son vol est soutenu, rapide et direct.

La femelle pond 4 œufs verts tachés de brun qu’elle dépose dans une cuvette grattée, bien dissimulée dans la végétation. L’incubation dure 21 à 22 jours. Elle est assurée par les deux partenaires. Les petits sont nidifuges et quittent rapidement le nid. Ils peuvent voler au bout de 19 à 21 jours.

En été, il se nourrit d’insectes. Le reste de l’année, il capture des petits vers de mollusques.

Mots-clés