Guifette leucoptère Chlidonias leucopterus (Temminck, 1815)

Chlidonias leucopterus (Temminck, 1815) ou la Guifette leucoptère est un oiseau appartenant à la famille des Laridae.

Elle mesure de 20 à 24 cm, pour une envergure 50 à 56 cm.
Elle diffère légèrement de la Guifette noire par son bec plus court, ses pattes plus courtes, ses ailes plus longues et la queue à peine échancrée.
L’adulte nuptial a le bord antérieur des ailes blanc. Le croupion est blanc. Le dos et les couvertures sous-alaires sont noir . Les pattes sont rouge vif. Les adultes en mue ont la tête et le dessous tachetés de blanc, comme la Guifette noire. Mais elle diffère par les couvertures sous-alaires noires.
L’adulte internuptial diffère par une calotte plus claire, l’absence de tache foncée sur le côté de la poitrine, le croupion et les côtés de la queue blanc grisâtre. Le bord postérieur est plus étroit et sombre à la main.
La première année, elle diffère par l’absence de tache sombre au côté de la poitrine. Le dos est brun noirâtre contrastant nettement avec le bras gris clair et le croupion blanc. Les rémiges tertiaires et les scapulaires postérieures sont assez uniformes. La queue est gris clair à bords blanc.
Sa voix est plus grave et souvent plus rude que la Guifette noire. Elle émet un faible « kèk » de contact.

Elle est plus rare et plus orientale que la Guifette noire, dont elle partage les milieux.
C’est une visiteuse d’été, qui hiverne en Afrique.
Sur l’île de Ré, elle peut être occasionnellement rencontrée durant la deuxième quinzaine de mai, ainsi que de début septembre à la mi-octobre, avant ou après la période de reproduction.

La saison de nidification intervient entre avril et août. Elle niche en colonies regroupant jusqu’à cent couples. Le nid, de coupe peu profonde, est installé dans un endroit inaccessible, le plus souvent sur de la végétation flottante, mais parfois également au sec sur le rivage. La ponte consiste en deux ou trois œufs qui sont couvés par les deux parents pendant une période variant de 18 à 22 jours. Le nourrissage des jeunes dure environ un mois. Les jeunes présentent une teinte chamois dessus, rayée de noir.

Les Guifettes leucoptères se nourrissent principalement d’insectes aquatiques. Occasionnellement, elles ingèrent des petits poissons et des têtards.

Mots-clés