Cygne chanteur Cygnus cygnus (Linnaeus, 1758)

Cygnus cygnus (Linnaeus, 1758) ou Cygne chanteur est un oiseau appartenant à la famille des Anatidae.

Cygnus cygnus adulte
Cygnus cygnus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 140 à 160 cm, pour une envergure de 205 à 235 cm.
Il est blanc. Mais au printemps et en été, sa tête et son cou peuvent être nuancés de brun.
Son bec est long et cunéiforme, à dominance jaune avec une pointe noire. La partie jaune s’avance en pointe au-delà des narines.
Le juvénile est gris nettement moins teinté de brun et un peu plus clair que chez les jeunes du Cygne tuberculé (Cygnus olor).
C’est un oiseau bruyant. Ses cris sont sonores et claironnants.

On le rencontre sur des mares à végétation dense de la toundra, dans les marais et les tourbières. Il est surtout présent dans les lieux isolés.
C’est un migrateur. Il hiverne sur les eaux libres.
Sur l’île de Ré, il a été très peu observé, exceptionnellement la deuxième quinzaine d’avril et de mi-octobre à mi-novembre.

Cygnus cygnus adulte et juvéniles
Cygnus cygnus adulte et juvéniles
Crédits : Jean-Yves Piel

Les couples se forment pour la vie. Le mâle prend une part très active dans la construction du nid. Celui-ci est volumineux et confectionné principalement de tiges et de feuilles. Le fond est tapissé de brindilles, de feuilles et de plumes. En avril-mai, la femelle pond 4 à 7 œufs qui sont couvés entre 5 et 6 semaines. Les jeunes sont nidifuges et leur mère les porte sur son dos. L’envol s’effectue environ 87 à 90 jours après l’éclosion.

Il est végétarien et se nourrit de végétaux aquatiques. On peut également l’observer broutant l’herbe des prés à la manière des oies.

Mots-clés