Mouette pygmée Hydrocoloeus minutus (Pallas, 1776)

Hydrocoloeus minutus (Pallas, 1776) ou la Mouette pygmée est un oiseau de la famille des Laridae.

Hydrocoloeus minutus adulte plumage internuptial
Hydrocoloeus minutus adulte plumage internuptial
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 24 à 28 cm, avec une envergure de 75 à 80 cm.
Elle est très petite et fine.
L’adulte et l’individu de 2ème année ont les ailes à dessous noirâtre et le dessus gris clair, produisant un effet de scintillement caractéristique et visible même de loin. Le bord blanc est distinct tout autour des ailes donnant l’illusion qu’elles ont le bout arrondi.
L’adulte nuptial a le capuchon noir, le bec brun rouge, les pattes rouge clair et le dessous nuancé de rosé.
L’adulte internuptial a une tache parotique noire et la calotte noirâtre. Le dessous est blanc. Le bec est noir et les pattes rouge mat.
Le juvénile a beaucoup de brun noirâtre à la tête et sur le dos. Il a un motif sombre en W sur les ailes. La vague barre est sombre aux secondaires. La barre caudale est noire. Le dessous des ailes est entièrement blanc. Le bec est noir et les pattes sont chair.
Le premier hiver a la tête et le corps comme l’adulte internuptial. Les ailes et la queue sont comme le juvénile.
Le premier été est comme le premier hiver ou avec un capuchon partiel ou complet. Les ailes sont souvent usées au milieu de l’été. Le motif en W vire au brun clair. La barre caudale est souvent interrompue au milieu.
La deuxième année est comme l’adulte mais les motifs noirs sont variables sur le bout des ailes et le dessous des ailes est moins sombre ou blanchâtre.
Elle émet un bref « kèk » nasillard, parfois répété rapidement.

Hydrocoloeus minutus adulte plumage nuptial
Hydrocoloeus minutus adulte plumage nuptial
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle hiverne en Europe occidentale et autour de la Méditerranée.
Sur l’île de Ré, elle est surtout observée de début septembre à la mi-avril. Mais elle peut être vue toute l’année. Elle chasse aux passages migratoires au dessus des étangs de la station d’épuration de la Couarde, les insectes aquatiques qu’elle attrape en surface avec beaucoup de délicatesse.

Elle niche en petites colonies de 2 à 50 couples. Les deux partenaires construisent leur nid ensemble sur un tas de roseaux ou au sec. Le nid est fait de matériaux végétaux verts ou secs. Fin mai ou en juin, la femelle pond deux ou trois œufs qu’elle couve avec le mâle pendant 20 ou 21 jours. Les jeunes quittent le nid dès le premier jour. A l’âge de 25 jours, les petits commencent à voler.

Hydrocoloeus minutus adulte
Hydrocoloeus minutus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Son régime est constitué, durant l’été, de petits insectes qu’elle capture au vol ou à la surface de l’eau. Le reste de l’année, mollusques, crustacés de petite taille, vers et, à l’occasion, poissons et autres petites créatures aquatiques composent son repas.

Mots-clés