Goéland à bec cerclé Larus delawarensis (Ord, 1815)

Larus delawarensis (Ord, 1815) ou le Goéland à bec cerclé est un oiseau de la famille des Laridae.

Larus delawarensis adulte
Larus delawarensis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure 41 à 49 cm, pour une envergure de 120 à 155 cm.
L’adulte a le bec à nette et large barre noire. L’iris est jaune. Le manteau est gris assez clair. Il a un étroit croissant tertiaire blanc et un petit « sou » blanc à la pointe des ailes.
Durant la 1ère année, il a le dos et les grandes couvertures alaires gris clair, avec souvent quelques croissants sombres aux scapulaires. Le bout pâle des rémiges tertiaires sont étroits. Le motif caudal est bigarré.
Durant la 2ème année, il est comme l’adulte. Le bout des primaires est plus noir avec moins de blanc. Le « sou » blanc à la pointe des ailes peut manquer. Le bec et les pattes sont souvent à nuance verte ou grise. La barre caudale est plus ou moins marquée.
Il émet des sons comme le Goéland cendré (Larus canus).

C’est une espèce nord-américaine. Elle est rare mais régulière en Europe occidentale.
Sur l’île de Ré, il ne fut observé de façon ponctuelle que d’octobre à décembre.

Larus delawarensis adulte
Larus delawarensis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le Goéland à bec cerclé est un éboueur ! Il est bien connu pour fréquenter les décharges publiques, faire les poubelles et suivre les bateaux qui jettent les déchets par-dessus bord. Il nettoie aussi les champs et les parcs et visite les restaurants en plein air.
En vol, il est capable de s’emparer vivement de nourriture à la surface de l’eau.
Ils organisent également des interceptions de nourriture avec les autres goélands, mais en évitant autant que possible les autres oiseaux qui pourraient aussi voler la leur !
Quand ils poursuivent un banc de poissons, ils se rassemblent en vols, en glapissant continuellement, ils "trempent "quelques instants parmi les alevins, et se nourrissent jusqu’à ce qu’ils ne soient plus capables de s’envoler !

Sa reproduction se déroule de mai à août. Il niche en colonies.
Le nid est construit sur le sol par les deux parents, ou moins fréquemment dans les arbres, près des lacs intérieurs. Il est garni de brins d’herbes et de plumes.
La femelle pond trois œufs par couvée. Ils sont bleu clair, verts œ ou brunâtres et tachetés. L’incubation dure 21 jours. Les jeunes peuvent nager très tôt, et ils peuvent voler au bout de 35 jours.

Il se nourrit de poissons, de petits animaux aquatiques, de rongeurs, de poussins et d’œufs, et parfois de sauterelles. Il fréquente aussi les décharges publiques.

Mots-clés