Larus marinus (Linnaeus, 1758)

Goéland marin

Larus marinus (Linnaeus, 1758) ou le Goéland marin est un oiseau de la famille des Laridae.

Larus marinus adulte
Larus marinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 61 à 74 cm, avec une envergure de 144 à 166 cm.
C’est le plus grand des Goélands.
Le cou est épais.
Son bec est très fort. La tête est très massive .
Le dessus est noirâtre.
Les 1re années et les individus de 2e hiver n’ont pas de noir dessus et sont difficiles à différencier du Goéland argenté (Larus argentatus).
Les parties nues se colorent progressivement. Le bec passe de tout noir à jaune avec une tache rouge. L’œil passe de brun au gris jaunâtre.
Les pattes sont chair pâle à tout âge.
Le juvénile a le plumage entièrement net. Les scapulaires et les rémiges tertiaires sont pour l’essentiel à centre sombre uni, avec la tête marbrée.
Le 1er hiver est semblable au juvénile mais les scapulaires sont plus barrées et la tête est un peu plus claire.
Le 2e hiver ressemble aux individus de 1er hiver mais les couvertures alaires à « échiquiers » moins nets. Les grandes couvertures sont assez uniformes ou finement marquées. Il acquiert d’ordinaire une base pâle au bec. Les scapulaires et quelques plumes du manteau largement noirâtres acquises en général à partir du printemps de la 3e année.
Le 3e hiver a la plupart des couvertures alaires noirâtres.
Le 4e hiver est généralement comme l’adulte mais quelques individus ont des traces d’immaturité.
Sa voix rappelle les Goélands brun (Larus fuscus) et argenté mais elle est bien plus grave et toujours typiquement rauque et caverneuse. Il émet une clameur plus brève et plus lente.

Larus marinus adulte
Larus marinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il est présent sur les côtes et les lacs.
Au nord et à l’est de l’Europe, c’est un migrateur, qui hiverne en Afrique. En Europe occidentale, c’est un migrateur partiel. Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année. C’est un prédateur omnivore que rien n’effraie.

Le nid est un monticule d’algues sèches, d’herbes et d’autres végétaux. En avril, la femelle y pond 3 œufs qui sont couvés pendant 27 à 29 jours. Les petits s’envolent au bout de 7 ou 8 semaines.

Larus marinus adulte
Larus marinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il a un comportement de prédateur beaucoup plus marqué que la plupart des autres goélands. Les poissons représentent une part non négligeable dans son alimentation. Il suit également en groupe les chalutiers, s’emparant des poissons et des déchets rejetés par dessus bord. C’est un grand amateur d’ordures et de charognes qu’il mange dans les décharges et sur les plages.