Nette rousse Netta rufina (Pallas, 1773)

Netta rufina (Pallas, 1773) ou la Nette rousse est un oiseau de la famille des Anatidae.

Netta rufina adulte
Netta rufina adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 53 à 57, avec une envergure de 65 à 90 cm.
Son corps est long et robuste.
La tête est grosse et ronde.
En tous plumages, la barre alaire est blanche, large et évidente.
Le mâle nuptial a la tête brun orangé et le bec rouge corail brillant. La poitrine, une partie de la queue et le milieu du ventre sont noirs. Les flancs sont blancs. Pendant la nage, on peut voir une étroite tache blanche, caractéristique, sur les flancs. Le dessus est brun uni. En vol, la barre alaire est large et blanche. Les ovales blancs sont entourés de noir, très particuliers, sur les flancs.
La femelle adulte rappelle quelque peu une grande femelle pâle de Macreuse noire (Melanitta nigra). Les côtés de la tête et le devant du cou sont blanc sale. Le front, la calotte et l’arrière du cou sont brun foncé. Le corps est brun souvent diffusément tacheté sur les flancs. Le bec est gris foncé à bout rose. Les yeux sont bruns.
Le mâle adulte en éclipse est comme la femelle adulte mais tout le bec est rouge.
Le juvénile est comme la femelle adulte mais le bec est tout sombre.
C’est une espèce assez silencieuse.

On la rencontre sur des lacs et des étangs de plaines, de grands marais à roselières, des lagunes et des étangs saumâtres peu profonds.
C’est une migratrice seulement au nord.
Sur l’île de Ré, elle fut rarement observée (mai, juillet, août, octobre et décembre). Individus erratiques, échappés de parc zoologiques ?

Netta rufina adulte
Netta rufina adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le nid est placé près de l’eau, caché par les roseaux. Il est construit à terre, dans un trou dégagé dans la végétation. En mai-juin, la femelle pond entre 8 et 12 œufs. Les canetons sont nidifuges et prennent leur envol dans un délai de 40 à 50 jours.

Elle se nourrit en surface ou en plongeant à une profondeur évaluée entre 2 et 4 mètres. L’immersion, assez brève, n’excède pas les 15 secondes.
Même si l’élément végétal constitue la majorité de son menu, elle n’en dédaigne pas moins l’élément carné. Parmi les végétaux aquatiques on retrouve, potamots, myriophylles... Parmi les éléments d’origine animale, on peut citer : mollusques, insectes, vers, crustacés, petits poissons, têtards.

Mots-clés