Pluvier argenté Pluvialis squatarola (Linnaeus, 1758)

Pluvialis squatarola (Linnaeus, 1758) ou le Pluvier argenté est un Limicole appartenant à la famille des Charadriidae.

Pluvialis squatarola adulte
Pluvialis squatarola adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 26 à 29 cm, avec une envergure de 56 à 63 cm. C’est le plus grand pluvier.
Son corps est puissant. La tête est grosse et le bec fort.
En vol, les aisselles sont noires (très caractéristique). La large barre alaire et le croupion sont blanchâtres (typiques).
Le mâle adulte nuptial est tout noir dessous, tandis que la femelle est marquée de blanc.
L’adulte internuptial a le dessous blanchâtre et le plumage gris de dessus diffusément bordé ou barré de blanc.
Le juvénile a le dessus gris noirâtre joliment parsemé de taches jaunâtres, et liserés de même teinte. Le dessous est beigeâtre clair avec une tacheture grise diffuse. Les aisselles noires sont visibles en vol. Posé, il a une dominance jaune brunâtre, rappelant un peu le Pluvier doré (Pluvialis apricaria).
Le premier été est comme l’adulte internuptial ou avec le dessous médiocrement noir.
Il est loquace. Le contact est un sifflement trisyllabique mélancolique et typique, la syllabe intermédiaire étant plus basse et accentuée, « puu-aa-u ». Le chant lors du vol nuptial est un sifflement irrégulier, la première et la dernière syllabes accentuées et plus basses. Le cri d’alarme est similaire au chant.

Il nicheur dans la toundra. C’est un migrateur.
Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année. On voit souvent sa forme ronde et solitaire, chassant sur l’estran rocheux ou les vasières, s’arrêtant pour observer, cueillant un mollusque ou un petit animal, puis reprenant sa marche rapide, s’arrêtant à nouveau...

Pluvialis squatarola adulte
Pluvialis squatarola adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le nid est une petite dépression creusée au sol, renforcée de petites pierres et garnie de mousses et de lichens. La femelle y pond 4 œufs qui sont couvés alternativement par le couple pendant 26 à 27 jours. Les poussins sont jaune-soufre et noir dessus, blanc dessous.

Son régime est composé surtout d’insectes mais également, dans une moindre mesure, d’herbes, de tiges et de graines. En hiver, il capture des vers marins, des mollusques des crustacés et occasionnellement des vers de terre et des insectes.

Pluvialis squatarola adulte
Pluvialis squatarola adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

C’est un oiseau au vol puissant qui d’école à regret. Sur les grèves l’hiver quand il est au repos dans une bande de limicoles, il se laisse approcher.

Mots-clés