Râle d’eau Rallus aquaticus (Linnaeus, 1758)

Rallus aquaticus (Linnaeus, 1758) ou le Râle d’eau est un oiseau de la famille des Rallidae.

Rallus aquaticus adulte
Rallus aquaticus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 23 à 26 cm.
Son cou est assez long. Le bec est long, étroit et vaguement arqué.
De loin, il est assez sombre. Seules les sous-caudales apparaissent claires.
L’adulte a le dessus brun olivâtre à taches noires, la face et la poitrine gris-bleu foncé, les flancs et le ventre à barres noires et blanches. Son bec est rouge à dessus et bout plus foncés. Ses pattes sont rouge terne.
Le juvénile a la gorge et le milieu brunâtres avec des barres sombres et pâles. Il a un net sourcil pâle et le loup sombre. Son bec est rosé terne.
Il a un répertoire riche.

On le rencontre dans des roseaux touffus des étangs et baies aux eaux peu profondes.
Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année dans les marais de Saint-Clément-des-Baleines notamment. Fréquent aux passages migratoires. C’est un nicheur probable, mais non validé.
Il vit caché au sein des roselières denses et dans les marais touffus, mais se montre parfois en limite des végétaux palustres.
Le râle préfère courir que voler.

Rallus aquaticus adulte
Rallus aquaticus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

La femelle choisit l’emplacement du nid, en général dans la végétation dense. Le mâle assiste la femelle dans la construction du nid. D’une architecture grossière, bâti de tiges de roseaux et garni de feuilles mortes, il est souvent coiffé d’un toit de joncs propre à dissimuler les œufs ou le râle qui les couve. La femelle pond 6 à 10 œufs.

Rallus aquaticus adulte
Rallus aquaticus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Grâce à son bec, il fouille la vase à la recherche de vers et de sangsues et brise la carapace des crevettes d’eau douce, des écrevisses et des insectes. Il mange également des petits poissons et consomme des éléments végétaux tels que les racines, les graines, les baies et parfois les céréales. Par temps de grands froids, il peut procéder à la prédation de petits passereaux.

Mots-clés