Hydroprogne caspia (Pallas, 1770)

Sterne caspienne

Hydroprogne caspia (Pallas, 1770) (Syn. Sterna caspia) ou la Sterne caspienne est un oiseau de la famille des Sternidae.

Sterna caspia adulte
Sterna caspia adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 48 à 55 cm, avec une envergure 96 à 111 cm.
C’est la plus grande des sternes.
Elle a un très gros bec rouge et le dessous de la main nettement sombre en tous plumages.
L’adulte a le bec rouge vif avec une petit tache sombre près de la pointe. Elle a des pattes noires. Il conserve en grande partie la calotte sombre même en hiver.
Le juvénile a le capuchon sombre descendant davantage que chez l’adulte. Le bec est orangé à pointe sombre. Les pattes sont pâles. Le dessus et la queue ont de vagues motifs sombres. Le bras est assez uniformément pâle sans nette barre carpale sombre.
Durant le 1er hiver, elle a un bec rouge orangé à peine plus clair que chez l’adulte internuptial et les pattes sombres acquises en automne. Le front devient également un peu plus clair.
Durant le 1er été, elle est comme l’adulte internuptial.
Le contact en vol est un « krré- aak » grave et rude rappelant le Héron cendré (Ardea cinerea).

Sterna caspia adulte
Sterna caspia adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

C’est une migratrice, qui hiverne en Afrique occidentale. Sur l’île de Ré, on peut l’observer surtout durant la première quinzaine de septembre. Mais on peut aussi la voir de mars à mai, ainsi que de début août à mi-novembre. Elle est rare, voire exceptionnelle.

Les deux parents construisent leur nid en creusant une dépression peu profonde dans le sol, tapissée d’algues, de mousse, ou de végétation marine, et de brins d’herbes. La femelle dépose 2 ou 3 œufs rosés, tachés de brun, et l’incubation dure de 20 à 22 jours.

Sterna caspia adulte
Sterna caspia adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle se nourrit surtout de poisson, d’invertébrés aquatiques et de crustacés. Occasionnellement, elle dérobe de la nourriture aux autres oiseaux.