Sterne de Dougall Sterna dougallii (Montagu, 1813)

Sterna dougallii (Montagu, 1813) ou la Sterne de Dougall est un oiseau de la famille des Sternidae.

Elle mesure de 33 à 36 cm, avec une envergure de 67 à 76 cm.
L’adulte nuptial a le dessus gris extrêmement clair et dessous blanchâtre. Il est bien plus pâle que les Sterne pierregarin (Sterna hirundo) et arctique (Sterna paradisaea), grises. Le bec est tout noir ou à base rouge. Les pattes sont assez longues, rouge vif. Le dessous est nuancé de rose très pâle. Les filets sont très longs et souples. Il a 2-4 rémiges primaires externes plus sombres, formant un étroit bord antérieur sombre. Au posé, les rémiges primaires internes sont blanchâtres ne laissent apparaître que le bout noir des externes.
L’adulte internuptial a le front et le dessous blancs, la barre carpale sombre et le bec noir.
Le juvénile est comme un petit juvénile de Sterne caugek (Sterna sandvicensis) avec le même motif écailleux grossier dessus, une calotte toute sombre. Le bec est tout noir et les pattes noirâtres.
Le contact typique est très rapide « tchivvik ! » dissyllabique, et un « krrahk » net, grave et rauque.

On la rencontre sur les côtes, sur les plages et les îles.
C’est une migratrice, qui hiverne en Afrique occidentale. Sur l’île de Ré, on peut l’observer de mi-avril à mi-mai, de début juillet à mi-août et début octobre.

La ponte a lieu dans la seconde quinzaine de mai ou début juin et comprend 1 ou 2 œufs au fond crème ou jaunâtre, fauve, ocre ou olive tacheté et ponctué de gris, de noir et de brun-roux. Pendant la couvaison, les parents se relayent durant une période variant de 21 à 26 jours. Elle est non nicheuse dans l’île .

Elle s’alimente de petits poissons d’eau salée surtout du lançon ou anguille de sable. Elle mange également des jeunes harengs, des maquereaux et de nombreux poissons de la famille des gadidés.

Mots-clés