Gaillet croisette, Croisette commune, Croisette Cruciata laevipes Opiz

Cruciata laevipes
Cruciata laevipes
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Cruciata laevipes Opiz (Syn. Galium cruciata Scop.) ou le Gaillet croisette est une plante vivace de la famille Rubiaceae. Elle mesure jusqu’à 70 cm. Elle fleurit entre avril et juin. Ses autres noms sont Croisée, Croisette velue, Croix de Saint-André, Herbe à miel...

Cruciata laevipes
Cruciata laevipes
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Cette plante est d’un vert jaunâtre.
La souche est rampante.
Les tiges sont simples, peu robustes, à 4 angles, couvertes de longs poils blancs et lisses. Les entre-nœuds [1] sont assez longs.
Les feuilles sont verticillées par 4, ovales-elliptiques, obtuses, à 3 nervures peu marquées, velues.
Ses fleurs sont jaunes en cymes fixées à l’aisselle des feuilles et beaucoup plus courtes qu’elles. La corolle est à 4 pétales ovales, terminés par une courte pointe.
Ses fruits sont glabres et lisses, recourbés vers le bas, sur des pédicelles velus.

Cruciata laevipes
Cruciata laevipes
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Cette plante est commune sur une grande partie de la France mais rare à très rare en région méditerranéenne. C’est une espèce héliophile ou de demi-ombre.
Elle est présente dans des prairies amendées, talus, bords des chemins, lisières des bois, aulnaies-frênaies, peupleraies.

Elle est diurétique [2]. Les racines contiennent une teinture rouge. Elle était utilisée autrefois pour faire cailler le lait.
La médecine populaire l’a utilisée pour traiter les rhumatismes, mais cet usage semble aujourd’hui abandonné.

Mots-clés


[1Entre-nœud : intervalle compris entre deux nœuds successifs de la tige

[2Diurétique : qui augmente la production d’urine