Cresson de fontaine Nasturtium officinale W.T.Aiton

Nasturtium officinale
Nasturtium officinale
Crédits : Ré Nature Environnement

Nasturtium officinale W.T.Aiton ou le Cresson de fontaine est une plante vivace, appartenant à la famille des Brassicaceae. Elle mesure jusqu’à 30 cm. Elle fleurit entre juin et octobre. Ses autres noms sont Cresson vert, Cresson d’eau, Cresson d’été ou encore Cresson officinal.

Nasturtium officinale
Nasturtium officinale
Crédits : Ré Nature Environnement

C’est une plante aquatique, rampante et glabre.
La tige est creuse, portant ça et là de petites racines adventices blanches.
Ses feuilles sont pennatiséquées, alternes et vertes toute l’année.
Les fleurs sont blanches à pétales graduellement rétrécis à la base. Elles sont groupées en inflorescences au sommet des tiges.
Les fruits sont cylindriques. Les graines sont sur 2 rangs, réticulées.

Carte de répartition de Nasturtium officinale
Carte de répartition de Nasturtium officinale
Crédits : Ré Nature Environnement

On la rencontre dans des ruisseaux clairs, des sources, des lieux humides. Sur Ré, elle est assez rare.

Nasturtium officinale
Nasturtium officinale
Crédits : Ré Nature Environnement

Le cresson est une des plantes sauvages les plus récoltées. On apprécie la saveur piquante de ses feuilles crues (y compris les tiges et les inflorescences) qui relèvent de différents plats.
C’est aussi un excellent légume cuit. Outre la soupe réputée, il existe mille manières de l’apprêter. En Europe centrale, on en préparait par lacto-fermentation une sorte de choucroute.

La plante est riche en vitamine C, en provitamines A, en vitamines B, PP et E et en sels minéraux, en particulier en fer et en iode. Elle renferme un hétéroside libérant par hydrolyse une huile essentielle très piquante.
Le cresson est tonique, apéritif [1], stomachique, dépuratif [2], diurétique [3], expectorant [4] et antiscorbutique [5].

La consommation excessive de cresson cru peut provoquer des troubles urinaires (cystite).
Il arrive que la plante soit contaminée par les larves de la douve du foie, ver parasite habituel des ruminants, qui peut se montrer dangereux pour l’homme en s’enkystant dans le foie. En cas de doute, il vaut mieux faire cuire le cresson, ce qui élimine tout risque en tuant le parasite.

Mots-clés


[1Apéritif : qui ouvre l’appétit

[2Dépuratif (-ve) : qui purifie le sang en aidant à l’élimination des déchets

[3Diurétique : qui augmente la production d’urine

[4Expectorant : qui facilite le rejet des sécrétions provenant des voies respiratoires

[5Antiscorbutique : qui prévient ou traite le scorbut