Canard pilet Anas acuta (Linnaeus, 1758)

Anas acuta (Linnaeus, 1758) ou le Canard pilet est un oiseau de la famille des Anatidae.

Anas acuta adulte
Anas acuta adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 51 à 62 cm, pour une envergure de 79 à 87 cm.
Ses ailes sont étroites, longues et pointues.
La queue est longue et pointue.
Son cou est long et mince, avec une petite tête.
Le mâle adulte présente une longue flèche caudale. Sa tête et le haut du cou sont bruns. La poitrine et la base du cou sont blancs avec des languettes blanches remontant sur le brun de chaque côté de la tête. Le miroir est vert noirâtre avec une bordure blanche à l’arrière et rouille à l’avant.
La femelle adulte est brunâtre avec motifs écailleux et tachetés. Le bec est gris foncé. La tête est presque uniformément brune en net contraste avec le corps grisâtre abondamment tacheté. Le miroir est brun foncé avec un étroit bord clair antérieur mais un large bord blanc postérieur. Son ventre est brun clair.
Le juvénile ressemble à la femelle adulte mais son corps a des motifs moins définis. Le bord postérieur est blanc du bras un peu plus étroit. Le miroir est brun plus terne, légèrement grisâtre chez les mâles.
Les mâles émettent un sifflement clair et roulé « krru ». De près, on entend également un sifflement « vii-vii ».

Son vol est rapide, la main légèrement ramenée vers l’arrière, le cou et la queue allongés.
On le trouve sur des lacs et étangs de plaine, près des côtes, dans des marais et des mares.
Il hiverne en Europe occidentale et en Afrique.
Sur l’île de Ré, on le rencontre de septembre (voire dès août) jusqu’à mi-mai.

Anas acuta adulte
Anas acuta adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

La nidification se passe entre mai et septembre. Il niche dans les prairies humides, en bordure marécageuse des lacs et le long de cours d’eau à faible débit. Le nid est construit dans une cavité du sol par la femelle et est dissimulé dans la végétation palustre. La ponte est constituée de 7 à 11 œufs dont l’incubation dure entre 22 et 24 jours. Les petits sont nidifuges et c’est la femelle qui se charge de l’éducation des canetons. L’envol a lieu au bout de 40 jours mais il faut encore 50 jours supplémentaires pour que les petits parviennent à l’émancipation.

Son menu est essentiellement végétarien : feuilles, rhizomes, graines et bourgeons des plantes palustres. Il consomme également des céréales. Il broute fréquemment à terre et récolte par ce moyen de nombreuses herbes et graminées. Comme la plupart des canards, il complète son régime en ingurgitant des crustacés, des mollusques et des insectes aquatiques.

Mots-clés