Bécasseau cocorli Calidris ferruginea (Pontoppidan, 1763)

Calidris ferruginea (Pontoppidan, 1763) ou le Bécasseau cocorli est un Limicole appartenant à la famille des Scopolacidae.

Calidris ferruginea adulte
Calidris ferruginea adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 19 à 21,5 cm.
Il est un peu plus grand que le Bécasseau variable. Son bec est plus long et plus uniformément arqué. Son bout est plus fin.
Le cou est un peu plus long.
Les pattes sont plus longues.
En vol, le croupion est blanc.
Le mâle nuptial est en règle générale rouge brique plus uniforme et plus vif que la femelle.
L’adulte internuptial est comme le Bécasseau variable. Mais sa forme est plus élégante à dessus plus gris clair. Ses sourcils sont nets et blancs. Le croupion est blanc.
Le juvénile est gris. Le dessus a un motif écailleux uniforme. Les sourcils sont nets et blancs. Ils sont finement rayés dessous et surtout aux côtés de la poitrine.

C’est un migrateur. Le cocorli est un voyageur nocturne.
Sur l’île de Ré, il est présent de la mi-mars à fin décembre, avec des pics de la mi-avril à la mi-juin et de la mi-juillet à la mi-octobre.

Il est assez commun. Il est souvent observé au passage dans nos régions, il fréquente le reste de l’année les vasières littorales, les marais salants et les lagunes, mais aussi les lacs d’eau douce.

Calidris ferruginea adulte
Calidris ferruginea adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le bécasseau cocorli niche dans la végétation basse, petit creux tapissé d’herbes et de lichens. La femelle pond 4 œufs verdâtres tachetés de brun foncé.

Le cocorli se nourrit en petits groupes sur les vasières dégagées, picorant à la surface et sondant la vase ou pataugeant en eau peu profonde. Son alimentation est constituée de vers, de petits mollusques, de crustacés et d’insectes qu’il prend à terre ou dans l’eau.

Mots-clés