Pluvier bronzé Pluvialis dominica

Pluvialis dominica ou le Pluvier bronzé est un Limicole de la famille des Charadriidae.

Pluvialis dominica adulte
Pluvialis dominica adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 24 à 27 cm, ressemble au Pluvier fauve (Pluvialis fulva).
Ses aisselles sont gris brunâtre.
La partie proximale du dessous des ailes sont gris clair.
Son corps est plus élancé, avec de plus longues ailes et des pattes plus courtes.
Le dessous des ailes est gris. Les tertiaires donnent une projection primaire avec 4 (voire 5) pointes de primaires visibles au delà des tertiaires.
Le mâle nuptial a le dessous totalement noir y compris les sous-caudales. Il a un châle blanc nettement délimité sur les côtés du cou s’achevant en net élargissement sur les côtés de la poitrine. Il n’a pas de blanc au flanc.
La femelle nuptiale et l’individu de 1er été a un plumage très semblable à celui du Pluvier fauve. Il en diffère surtout par la forme et les proportions.
Le juvénile a le plumage plus gris comparé à ceux du Pluvier doré (Pluvialis apricaria). Il n’a pas de nuance jaune beigeâtre à la tête, au cou et à a poitrine. Le sourcil est généralement plus blanc et plus net. Les parotiques et les lores sont plus foncées. Les taches sont sur le dessus, de nuance jaune en général seulement à l’avant du manteau, sur les épaules et les tertiaires, pour le reste tacheture de nuance blanche ou chamois.
Son cri habituel est un « klu-i ». Il émet aussi « dlu-i’i-uh ».

C’est un proche parent du Pluvier fauve.
Il est originaire d’Amérique du nord.
Il est occasionnel en Europe l’été et au début de l’automne.
Sur l’île de Ré, il n’a été que rarement observé (durant la deuxième quinzaine de septembre).

Mots-clés