Sterne caugek Thalasseus sandvicensis (Latham, 1787)

Thalasseus sandvicensis (Latham, 1787) (Syn.Sterna sandvicensis) ou la Sterne caugek est un oiseau de la famille des Sternidae.

Sterna sandvicensis adulte
Sterna sandvicensis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 37 à 43 cm, avec une envergure de 85 à 97 cm.
Son bec est typiquement long et mince.
L’adulte nuptial est gris clair dessus et blanc dessous. Il a un large bord alaire postérieur blanc, donnant un aspect blanchâtre. Les 4-5 rémiges primaires externes foncent en été et forment une zone cunéiforme ou un bout d’aile gris noirâtre. Les pattes et le bec sont noirs, ce dernier a la pointe jaune.
L’adulte internuptial a le front et la calotte blancs avec seulement un étroit loup sombre. Le dessus des ailes est gris clair.
Le juvénile a un grossier motif écailleux sombre dessus, surtout aux scapulaires. La calotte est sombre. Le bec est d’ordinaire sombre, plus court que chez l’adulte.
Durant la 1re année, la tête et le corps sont comme l’adulte internuptial. Mais le motif juvénile sombre aux couvertures alaires, aux rémiges secondaires et à la queue subsiste. La pointe jaune du bec est peu importante ou absente.
Elle est bruyante sur les lieux de nidification et pendant la recherche de la nourriture et été et au début de l’automne.

Sterna sandvicensis adulte
Sterna sandvicensis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

On la rencontre sur des plages sableuses et des îles basses en eau salée ou saumâtre.
C’est une migratrice, qui hiverne dans le sud de l’Europe et en Afrique. Elle est rare dans l’intérieur. Sur l’île de Ré, elle est présente toute l’année mais non nicheuse. La grande colonie nicheuse la plus proche est celle du banc d’Arguin en face de la dune du Pyla en Gironde.

Sterna sandvicensis adulte
Sterna sandvicensis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Grégaire, la sterne caugek vit en colonies importantes et compactes, avec les nids très proches, à moins d’un mètre les uns des autres. La Sterne caujek forme souvent des groupes d’une quinzaine, vingtaine d’individus qui se reposent sur les estrans en automne et hiver, mélangés souvent avec différentes autres sternes comme la Sterne pierregarin et de nombreux laridés comme le Goéland argenté, leucophé, marin, brun, mais aussi des Mouettes rieuses, mélanocéphales...
Les deux parents font un trou dans le sol, parfois garni d’herbes. La femelle pond 1 ou 2 œufs de couleurs variées. L’incubation dure environ 23 jours, assurée par les deux parents.

Sterna sandvicensis adulte
Sterna sandvicensis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle se nourrisse de poisson à 98%.
Ce sont des oiseaux côtiers communs dans l’île de Ré.
En vol, leurs sonores cris grinçant peuvent emplir soudain l’espace, au passage le long des plages et des estrans rétais.

Mots-clés