Massette à larges feuilles Typha latifolia L.

Typha latifolia L. ou la Massette à larges feuilles est une plante vivace, appartenant à la famille des Typhaceae. Elle peut atteindre jusqu’à 200 cm. Elle fleurit de juin à juillet. On l’appelle aussi Quenouille à larges feuilles.

Typha latifolia
Typha latifolia
Crédits : Ré Nature Environnement

C’est une plante aquatique et robuste.
La tige est unique, non rameuse, cylindrique, persistant longtemps.
Ses longs rhizomes [1] sont étroits, blancs à l’intérieur, une couche spongieuse entourant une couche dense.
Les feuilles partent en touffe de la base. Elles sont très longues et étroites, épaisses, spongieuses, de couleur un peu bleutée, parcourues de nervures parallèles, renfermant une moelle blanche.
Ses fleurs sont minuscules, dioïques. Les mâles sont verdâtres, groupées en un long épi grêle terminant la tige et surmontant le gros épi cylindrique, très dense, des fleurs femelles brunâtres. Les 2 épis [2] se touchent ou ne sont séparés que par un très court intervalle.
Les fruits (akènes) sont petits, plumeux, portés en très grand nombre dans l’épi femelle.

Carte de répartition de Typha latifolia
Carte de répartition de Typha latifolia
Crédits : Ré Nature Environnement

On le croise dans des fossés, des étangs, des marais, des bords des eaux douces. Elle a tendance à envahir les eaux libres et faire disparaître les étangs.

Typha latifolia
Typha latifolia
Crédits : Ré Nature Environnement

La partie interne, dense, des rhizomes est très nutritive. Son goût est agréable mais elle est fibreuse. On peut la mâcher telle quelle ou la sécher, la moudre et la tamiser pour en obtenir une farine.
La partie intérieure des jeunes pousses, tendre et croquante, a une saveur rappelant celle des cœurs de palmier. Elle se déguste crue ou légèrement cuite à la vapeur.
Les fleurs femelles ramassées après leur épanouissement ressemblent un peu à des épis de maïs. On les détache de leur axe avec un couteau pour les préparer comme d’autres légumes.
Les fleurs mâles produisent à maturité d’importantes quantités d’un magnifique pollen jaune d’or que l’on récolte en secouant les inflorescences au dessus d’un sac. Le pollen est saupoudré sur la nourriture pour sont goût et ses vertus nutritives. On peut aussi le mélanger à de la farine pour faire du pain ou des gâteaux.

Typha latifolia
Typha latifolia
Crédits : Ré Nature Environnement

Le rhizome est riche en protéines et en amidon.
Le pollen contient des protéines complètes, des vitamines, des sels minéraux et des enzymes.

Le pollen aide à tonifier, désintoxiquer et rééquilibrer l’organisme.

Mots-clés


[1Rhizome : tige souterraine de réserve plus ou moins allongée et renflée, émettant des racines et des tiges feuillées

[2Épi : inflorescence formée d’un axe portant des fleurs sessiles ou subsessiles