Lexique

Recherche multicritère

Abdomen : troisième partie ou partie postérieure du corps de l’insecte.
Abortif : qui provoque l’avortement.
Acuminé : Terminé en pointe effilée
Adventive : plante étrangère à la flore indigène, persistant temporairement dans des milieux soumis à l’influence humaine.
Adventif (-ive) : se dit d’un organe se formant sur une partie inhabituelle de la plante.
Aigrette : faisceau de soies terminant certains fruits ; faisceau de plumes sur la tête de certains oiseaux.
Aiguille : feuilles de conifères
Aile : membrane mince ou foliacée bordant un organe ; sépale de Polygonaceae ; pétale de Fabaceae.
Akène : fruit sec indéhiscent.
Alcaloïde : substance organique d’origine végétale qui rappelle les alcalis par ses propriétés.
Anamorphe : relatif à un insecte dont le nombre de segments s’accroit pendant la croissance ; forme reproductrice asexuée d’un champignon.
Androconie : organe odorant des ailes des papillons mâles, qui attire les femelles.
Anneau : collerette de certains champignons.
Anthère : partie terminale d’une étamine, plus ou moins renflée, renfermant les grains de pollen.
Antianémique : substance capable de stimuler la formation de globules rouges.
Antidartreuse : efficace contre les dartres (plaque sèche, irritation de la peau).
Antiecchymotique : qui combat les ecchymoses.
Antiphlogistique : qui combat les inflammations.
Antiputride : qui empêche la putréfaction.
Antiscorbutique : qui prévient ou traite le scorbut.
Apéritif : qui ouvre l’appétit.
Apex : sommet, extrémité d’un organe.
Apothécie : appareil reproducteur, en forme de disque ou de coupe largement ouverte, de certains champignons ascomycètes.
Appendice : tout membre ou organe attaché au corps par une membrane articulaire.
Arête : longue pointe étroite et raide.
Article : thalle apparaissant composé d’une suite de segments uni ou plucellulaires ; chaque segment est alors appelé article.
Astringent : resserrant les tissus et diminuant les sécrétions.
Asque : sac microscopique porté en grand nombre par les champignons ascomycètes et qui contient 4 ou 8 spores reproductrices libérées à maturité.

Bande antéhumérale : bande de couleur latérale située sur le thorax, juste au-dessus de la suture humérale, au niveau de la seconde paire de pattes.
Bande pectorale : bande de la poitrine.
Barre alaire : barre visible sur l’aile, formée par l’extrémité, généralement blanche ou claire, des moyennes et grandes couvertures alaires.
Basilaire : qui sert de base ou qui appartient à la base d’un organe.
Bec : pointe plus ou moins longue terminant un fruit sec.
Béchique : qui permet de lutter contre la toux sèche.
Bisannuel(le) : vivant pendant 2 saisons successives, feuilles habituellement en rosette la première année et la floraison la deuxième.
Bouquet axillaire : partie d’une plante qui pousse dans l’ensemble formé par la tige et le rameau ou par un rameau et une feuille.
Bractée : petite feuille ou écaille située à la base d’une fleur ou d’une inflorescence.
Bulbille : petit bulbe apparaissant à l’aisselle d’une feuille ou dans une inflorescence.
Byssus : ensemble de filaments qui permet à certains mollusques bivalves comme la moule de se fixer à un support.

Caïeu : petit bulbe naissant à l’aisselle d’une écaille d’un bulbe.
Calcifuge : qui craint le calcaire.
Calice : partie externe d’un périanthe complet, le plus souvent verte, formée de sépales.
Calicule : petit calice supplémentaire situé à l’extérieur du principal chez certaines fleurs.
Canal siphonal : sillon allongé dans la coquille des gastéropodes et où se trouve le siphon formé par leur manteau.
Capitule : inflorescence condensée à fleurs sessiles ou subsessiles, serrées en tête sur un réceptacle commun.
Capsule : partie renflée du sporophyte des Bryophytes, contenant les spores ; fruit sec déhiscent s’ouvrant par plusieurs fentes longitudinales.
Carène : partie d’un organe ayant la forme d’une carène de navire ; saillie longitudinale du dos de certains organes ; ensemble de 2 pétales soudés chez les Fabaceae.
Carminatif (-ve) : qui facilite l’expulsion des gaz intestinaux.
Carpelle : pièce florale qui contient le ou les ovules.
Casque : ensemble de pièces du périanthe de la fleur, dressées et courbées en forme de casque, soudées ou non.
Cathartique : se dit d’un remède visant à purger le corps du malade et à le nettoyer de ses toxines.
Caulinaire : se dit d’une feuille portée par la tige principale.
Caustique : qui attaque, corrode les tissus.
Céphalique : qui attrait à la tête.
Cérate : excroissance de peau qui augmente la surface de la peau des animaux.
Cercoïde : appendices anaux supérieurs, en forme de lames parallèles ou recourbées en pince.
Cerque : appendice généralement pair et mince du dixième segment abdominal.
Chélipède : constitué des deux premières paires de péréiopodes (pattes thoraciques servant à la préhension) de certains crustacés, transformées en pinces.
Cheilocystide : organe stérile qu’on ne trouve que sur l’arête des lames ou des pores.
Cholagogue : qui permet l’évacuation de la bile.
Chondrophore : partie interne des mollusques bivalves ressemblant à une cuillère et qui supporte le ligament interne.
Chrysalide : nymphe des lépidoptères, étape intermédiaire entre la chenille et le papillon.
Cime : extrémité supérieure d’un arbre.
Clypeus : partie de la tête située sous le front et au dessus du labre.
Conceptacle : organe reproducteur des fucus et algues voisines.
Concolore : d’une même teinte.
Cône : fruit composé des Conifères, formé d’un axe et de nombreuses écailles ligneuses imbriquées, à la base desquelles se trouvent les graines.
Cordiforme : en forme de cœur.
Corie : la plus grande des deux régions durcies composant la partie basale de l’hémélytre des Punaises.
Corolle : partie interne d’un périanthe complet, généralement colorée, formée des pétales.
Corymbe : ramification particulière dans laquelle tous les rameaux se terminent à peu près au même niveau.
Cosmopolite : se dit d’une espèce animale ou végétale quand elle est présente dans toutes les parties du monde.
Coumarine : substance naturelle, odorante et aromatique présente dans divers végétaux.
Couvertures alaires : diverses plumes des ailes, couvrant souvent le rachis nu des rémiges ; on distingue les grandes, moyennes et petites couvertures.
Crampon : structure d’accrochage en forme des rameaux cylindriques, ramifiés ou non.
Croupion : arrière du corps des oiseaux, comprenant la glande uropygienne et supportant les plumes de la queue.
Cuticule : membrane imperméable, souvent présente à la face supérieure des feuilles des dicotylédones, constituée de cutine ; couche externe dure et imperméable du revêtement de divers animaux.
Cyme : inflorescence s’épanouissant du sommet vers la base, à axe principale court, ne portant qu’une fleur à son extrémité, puis se ramifiant.
Cystocarpe : embryon sporifère des algues rouges.

Déhiscence : brusque ouverture, à maturité, d’un organe végétal (sporange, étamine, fruit sec), selon une ligne déterminée.
Déhiscent : se dit d’un organe qui s’ouvre spontanément à maturité.
Dépuratif (-ve) : qui purifie le sang en aidant à l’élimination des déchets.
Détersif (-ve) : qui nettoie les plaies et les ulcères.
Diaphorétique : qui permet d’augmenter la transpiration.
Dioïque : se dit d’une plante à fleurs unisexuées, les mâles et les femelles situées sur des pieds différents.
Distique : se dit d’organe alternes disposés sur deux rangs opposés, et donc situés dans un même plan.
Diurétique : qui augmente la production d’urine.
Divariqué : écarté, à angles très ouverts et en tous sens.
Drupe : fruit charnu indéhiscent contenant une seule graine, enfermée dans un noyau dur.
Dryade : essence sciaphile à longue durée de vie.

Écaille : petite lame foliacée, membraneuse et coriace, accompagnant ou protégeant certains organes ; chacune des bractées épaissies et durcies des cônes des conifères.
Édéage : organe reproductif de l’insecte mâle par lequel est excrété le sperme pendant la copulation avec une femelle.
Endopéridium : enveloppe interne du carpophore de certains champignons.
Élytre : aile antérieure modifiée et durcie de certains insectes, ne prenant pas une part active dans le vol.
Émarginé : très légèrement échancré au sommet.
Emménagogue : qui provoque l’apparition des règles.
Émétique : substances capables de provoquer un vomissement.
Émollient : adoucissant capable de détendre des parties enflammées ou irritées.
Entre-nœud : intervalle compris entre deux nœuds successifs de la tige.
Envahissant : espèce autochtone se propageant rapidement au détriment des autres espèces.
Envergure : distance du bout d’une aile à l’autre.
Éperon : grande épine souvent mobile située sur les pattes de nombreux insectes ; cornet pendant sous les sépales ou les pétales d’une fleur ou sous un seul pétale.
Épicalice : anneau d’organes ressemblant à des sépales, situé juste en dessous des sépales.
Épi : inflorescence formée d’un axe portant des fleurs sessiles ou subsessiles.
Épillet : partie de l’inflorescence des Poaceae.
Épiphragme : cloison temporaire, membraneuse ou papyracée, fermant l’ouverture de la coquille des escargots pendant l’hiver.
Étamine : organe mâle de la fleur.
Étendard : pétale supérieur de la corolle d’une Fabaceae.
Eupeptique : qui améliore ou facilite la digestion.
Expectorant : qui facilite le rejet des sécrétions provenant des voies respiratoires.

Faisceau : groupe serré d’organes longitudinaux filiformes des axes végétaux et des nervures des feuilles, servant, outre le soutien, à la conduction de la sève brute, de la sève élaborée ou de l’une et de l’autre, et constitué de fibres et de vaisseaux.
Fébrifuge : qui combat la fièvre et ses manifestations.
Flagelle : filament mobile de certaines cellules qui leur sert d’organe locomoteur.
Flavonoïde : substance extraite du péricarpe de certaines plantes et possédant une action vitaminique.
Fleuron : fleur isolée d’une capitule.
Foliole : partie du limbe d’une feuille composée.
Follicule : petite formation anatomique en forme de sac, délimitant une cavité sécrétrice ou excrétrice, ou englobant un organe.
Fovéole : creux d’un organe, spécialement du réceptacle.
Fronde : feuille des fougères.
Front : partie supérieure de la face entre les antennes.

Gaine : base de certaines feuilles ou bractées, se prolongeant sur la tige en l’entourant complètement.
Gamétophyte : organisme végétal contenant les gamètes.
Gléba : masse charnue enfermant les asques ou basides contenant les spores chez les champignons.
Glomérule : inflorescence formée de nombreuses fleurs sessiles fixées au même niveau sur un axe, en couronnes serrées.
Glume : bractée placée à la base des épillets des Poaceae.
Glumelle : bractée placée à la base des épillets des Poaceae.
Gnathopode : appendice masticateur des arthropodes.
Gousse : fruit sec, allongé, formé d’un seul carpelle s’ouvrant par deux fentes.
Gynostème : colonne portant à la fois les étamines et le pistil chez certaines orchidées.

Halomorphe : se dit de l’ensemble des sols dont l’évolution et les propriétés sont affectées par la présence de sels de sodium.
Hampe florale : pédoncule non feuillé portant une inflorescence.
Haptère : système de fixation de végétaux sans absorption de nourriture.
Héliophile : se dit d’une plante qui ne peut se développer complètement qu’en pleine lumière.
Hémolytique : qui provoque la destruction des globules rouges avec libération de l’hémoglobine.
Hémostatique : qui favorise la coagulation du sang.
Hermaphrodite : qui possède les organes reproducteurs des deux sexes, qu’il s’agisse d’un animal ou d’une plante.
Hétéroside : glucide formé par la combinaison d’un ose ou d’un holoside avec un composé d’origine différente (aglycone).
Houppier : ensemble des ramifications d’un arbre et de la partie du tronc non comprise dans le fût.
Hyménium : chez un champignon, couche superficielle surtout constituée de basides ou d’asques, et qui donne naissance aux spores.
Hyménophore : nom donné au chapeau des champignons qui porte l’hyménium.
Hyphe : chacun des filaments à structure cellulaire, dépourvus de chlorophylle, dont l’ensemble constitue le mycélium d’un champignon supérieur ou d’un lichen.
Hypotenseur : qui permet de baisser la tension artérielle.
Hypotensif (-ve) : relatif à l’hypotension, soit une tension plus basse que la normale.

Imago : insecte adulte (ou insecte parfait).
Indusie : membrane recouvrant les sores des ptéridophytes, parfois remplacée par le bord recourbé du limbe ou par des poils.
Inéquivalve : se dit des mollusques dont les deux valves sont différentes de forme et de dimension.
Inflorescence : ensemble des fleurs et bractées présentes sur une même plante.
Invasif : espèce (végétale ou animal) importée et prenant le pas sur l’ensemble des espèces locales (ex : Frelon asiatique, Ailante...).
Involucelle : collerette de bractées placées à la base des rayons d’une ombellule chez les Apiaceae.
Involucre : ensemble des bractées groupées à la base d’une ombelle ou entourant un capitule.

Labelle : division généralement inférieure, en forme de lèvre élargie, de la fleur des Orchidaceae.
Lame : lamelle sous le chapeau de certains champignons.
Lancéolé : rétréci aux 2 bouts, plus longuement au sommet.
Languette : fleur en ligule de certaines Asteraceae.
Lemme : bractée inférieure qui entoure le fleuron d’une Poaceae.
Ligule : petite languette membraneuse située à la jonction de la gaine et du limbe des feuilles chez les Poaceae ; languette déjetée latéralement sur les fleurs de certaines Asteraceae.
Limbe : partie plate et élargie de la feuille ; partie correspondante d’un pétale.
Lithiasique : formation de calculs dans certains organes.
Lobe : division large et plus ou moins arrondie n’atteignant pas la moitié d’un pétale ou du limbe d’une feuille.

Macroptère : animal avec de grandes ailes, de grandes nageoires...
Macule : toute tache cutanée non saillante.
Manteau : ensemble du plumage des oiseaux, plus spécialement plumage des parties supérieures (dos, ailes).
Mellifère : se dit d’une plante dont le nectar des fleurs est récolté par les abeilles.
Messicole : se dit des plantes annuelles qui poussent dans les champs de céréales.
Monoïque : plante à fleurs mâles et femelles séparées, mais situées sur un même individu.
Mucilage : substance végétale qui devient visqueuse au contact de l’eau et pouvant être laxative.
Mucron : ornementation en forme de petite corne portée par certaines cellules.
Mucronulé : terminé par un mucron très court.
Mycélium : ensemble de filaments, le plus souvent enchevêtrés, provenant de la germination d’une spore chez la plupart des champignons.

Nervure : prolongement et ramification du pétiole dans le limbe.
Nitrophile : se dit d’une espèce croissant sur des sols riches en nitrates.
Nœud : partie d’une tige où s’insèrent les feuilles ; bois d’une branche latérale englobée dans celui du tronc.

Occiput : partie postérieure et inférieure de la tête.
Ombelle : inflorescence formée de fleurs pratiquement situées dans un même plan et portées par des pédicelles fixés tous au même niveau.
Opposé : se dit de deux organes insérés au même niveau, de part et d’autre de la tige.
Oreillette : expansion foliacées à la base du limbe ou du pétiole.
Ovipositeur : organe servant à la ponte.
Oviscapte : organe qui permet à certains insectes de déposer leur œufs à l’endroit où ils vont se développer.

Palléal : relatif au manteau des mollusques.
Panicule : inflorescence composée dont les rameaux, de longueur décroissante de bas en haut, forment par leur ensemble une sorte de pyramide.
Pappus : appendice en forme d’aigrette qui surmonte l’akène des Asteraceae.
Paraphyse : cellule ou filament stérile présent parmi des organes reproducteurs.
Parapode : appendice latéral segmentaire de leur corps.
Patagium : membrane latérale continue reliant le cou aux membres et à la queue de certains animaux et permettant le vol plané ou battu.
Pauciflore : composant peu de fleurs
Pédicelle : support d’une fleur dans une inflorescence.
Pédipalpe : genre de crochet pair porté par les arachnides et, formant la pince chez le scorpion.
Pédicelle : petit pied d’un organe reproducteur.
Pédoncule : support d’une fleur solitaire ou d’une inflorescence.
Pennatiséquée : divisée complètement jusqu’à la nervure médiane.
Périanthe : ensemble des enveloppes florales stériles.
Péridium : collerette membraneuse de certains champignons.
Péridiole : œuf contenant les basidiospores des champignons.
Périgone : périanthe dont les pièces sont toues semblables, sans distinction apparente de calice et corolle.
Périostracum : couche cornée extérieure de la coquille des lamellibranches et des Gastéropodes.
Péristome : bord d’orifices d’entrée chez certains animaux.
Pétale : une des pièces composant la corolle de la fleur.
Plastron : partie du plumage d’un oiseau.
Pollinie : masse de pollen aggloméré des Orchidaceae, pouvant être transportée en bloc par les insectes.
Pore : très petit orifice des tubes des champignons, des parties aériennes des plantes.
Pronotum : partie postérieure du thorax chez les Hyménoptères.
Protoconque : coquille larvaire ou primordiale des mollusques gastéropodes ou céphalopodes.
Ptérostigma : partie épaissie, généralement colorée, située sur le bord costal de l’aile et vers l’extrémité.

Rachis : axe principal d’une feuille ou fronde composée pennée ; axe principal de l’inflorescence d’une Poaceae.
Radicale : une des principales nervures longitudinales.
Rameau : branche de second ordre des arbres, des plantes herbacées.
Ramille : dernière division des rameaux.
Réceptacle : extrémité dilatée d’un pédoncule floral, portant les pièces d’une fleur ou les fleurs d’un capitule.
Rectrices : Plume de la queue des oiseaux.
Rejet : pousse apparaissant à la base d’une tige.
Rémiges : plumes (alaires) du vol, grandes et rigides ; on distingue les primaires (de la main), les secondaires (du bras) et les tertiaires (le plus près du corps).
Résolutif (-ve) : qui permet de soigner les inflammations sans écoulement de pue.
Rhinophore : tentacules situés sur la tête des mollusques porteurs d’organes sensoriels.
Rhizome : tige souterraine de réserve plus ou moins allongée et renflée, émettant des racines et des tiges feuillées.
Rhizomorphe : agrégation linéaire pouvant avoir une croissance apicale autonome.
Rhytidome : partie morte de l’écorce d’un tronc et des branches maîtresses d’un arbre âgé.
Rosette : ensemble de feuilles, réunies en cercle, généralement au niveau du sol.
Rostre : ensemble des parties buccales ressemblant à un bec chez les Punaises ; chez les Charançons, formé dorsalement par un allongement du clypéus, latéralement par des expansions fronto-génales.

Samare : akène pourvu d’une aile membraneuse.
Saprophyte : se dit d’une plante sans chlorophylle, non parasite, se nourrissant exclusivement de matière organique.
Sciaphile : qui apprécie particulièrement les écosystèmes plongés dans l’obscurité.
Segment : portion de thalle, en général, comprise entre 2 ramifications ; partie du corps chez l’insecte.
Sépale : pièce dont l’ensemble compose le calice de la fleur.
Septe : cloison interne, radiale et verticale du corallite.
Sessile : dépourvu d’attache (pétiole, pédoncule ou pédicelle).
Silicule : fruit sec court, déhiscent, s’ouvrant par 4 fentes longitudinales en 2 valves séparées par une fausse cloison.
Silique : fruit sec, déhiscent, plus long que large, s’ouvrant de la même manière qu’une silicule.
Sore : amas de sporange chez les fougères.
Souche : partie basale d’une plante vivace, aérienne ou souterraine, morte ou vivante.
Sous-caudales : plumes situées sous la queue.
Spadice : inflorescence formée d’un axe charnu, épais et allongé, portant des fleurs sessiles.
Spathe : bractée élargie enveloppant une inflorescence.
Spiciforme : en forme d’épi.
Spiracle : orifice respiratoire situé à fleur de peau ; chez la raie ou le requin, désigne la première fente branchiale vestigiale.
Sporange : organe contenant les spores chez les plantes cryptogames.
Spore : organe de dissémination germant pour donner un végétal qui porte les organes sexués.
Sporée : ensemble des spores recueillies sous le chapeau d’un champignon.
Stigmate : extrémité du style, souvent glanduleuse, réceptrice du pollen.
Stipe : tige non ramifiée des palmiers et des fougères.
Stipule : appendice foliacé ou épineux situé, par deux, à la base du pétiole de la feuille.
Stolon : tige rampante croissant à la surface du sol, susceptible d’émettre des racines adventices aux nœuds.
Stomachique : qui facilite la digestion, qui est bon pour l’estomac.
Style : partie rétrécie, plus ou moins longue, située entre l’ovaire et le(s) stigmate(s) de la fleur.
Sudorifique : qui stimule la transpiration.

Tanin : substance amorphe très répandue dans le bois, l’écorce, les feuilles et/ou les racines de nombreux végétaux, apte à transformer la peau en cuir.
Tegmen (plur. Tegmina) : aile antérieure coriace des Orthoptères, des Blattes et d’autres insectes apparentés.
Tépale : pièce d’un périgone ; périanthe sans distinction apparente de calice (sépales) et de corolles (pétales).
Téléomorphe : phase sexuée des champignons.
Tétrasporocyste : organe reproducteur d’un tétrasporophyte chez certaines algues rouges.
Tétrasporophyte : algue diploïde générée par certaines algues rouges.
Thalle : appareil végétatif plan, aux tissus peu différenciés, des plantes non vasculaires.
Thermophile : se dit d’une plante qui croît de préférence dans des sites chauds et ensoleillés.
Thorax : une des trois grandes parties du corps, située entre la tête et l’abdomen, il porte les pattes et les ailes.
Tibia : un des segments de la patte des insectes.
Tube : nom de divers organes creux cylindriques tels que la base de certaines corolles gamopétales, les organes sporifères des bolets, les podia des oursins...
Tubercule : renflement souterrain massif de la tige ou de la racine contenant des substances de réserve ; petite protubérance arrondie ornant un fruit, une graine...

Umbo : partie de chacune des valves d’un mollusque bivalve.
Utricule : petite poche entourant la fleur femelle, réduite à l’ovaire.

Vallécule : sillon sur les côtes des fruits d’Apiaceae.
Valve : pièce élémentaire composant l’enveloppe des fruits déhiscents.
Vasoconstricteur (-trice) : qui réduit le calibre des vaisseaux sanguins.
Vertex : dessus de la tête situé au-dessus et derrière les yeux.
Verticille : ensemble d’organes insérés en cercle au même niveau autour d’un axe.
Vivace : se dit d’une plante qui vit plusieurs années.
Volve : voile membraneux qui enveloppe complètement le chapeau et le pied de certains champignons jeunes et qui se déchire à maturité, laissant un étui à la base du pied.
Vrille : organe filiforme, simple ou ramifié, qui s’enroule autour d’un support et permet à certaines plantes grimpantes de se fixer et de s’élever.
Vulnéraire : qui contribue à la cicatrisation des plaies et à la guérison des contusions.

Mots-clés