Concours d’écriture

L’ANCRE maritaise, la Cabane de Montamer et la Médiathèque de Sainte-Marie de Ré organisent un concours d’écriture jusqu’au 14 juillet 2019.

Affiche du concours d'écriture 2019

Voici un texte proposé par Robert Béné, nous vous proposons d’en imaginer la suite…

À vous de donner un titre à cette histoire

 
Colas – le P’tit Colas, comme on l’appelait le plus souvent - avait passé une grande partie de la matinée de la veille à « gratter » des vers dans l’anse de Port Notre Dame. Jusqu’à ce que la mer montante le poussât à la laisse. Quand il pensa en avoir pêché une provision suffisante, pieds nus, il coupa au court parmi les sentiers de vignes, pour rejoindre la chaumière de ses parents située à la Terre Rouge. Comme il s’en doutait ceux-ci étaient partis labourer leur vigne. Heureux de ne pas être dérangé, il s’empressa donc d’enfiler ces vers qui se tortillaient entre ses doigts, sur les hameçons de la longue palangue qu’il se disposait à tendre sur le sable vasard à la pointe de Sablanceaux.
 
Le lendemain, bien avant le lever du jour, son pantalon percé retroussé jusque sous les fesses, il pataugeait dans la vase, guidé par les éclairs blancs que lançait le ventre des soles qui se débattaient, prises à l’hameçon, dans les quelques centimètres d’eau de la marée descendante.
 
Tout à sa pêche, P’tit Colas ne prêta pas attention au soleil qui s’était levé. Il n’en finissait pas de décrocher les soles de la palangue et de les jeter vivement dans son sac. Quand soudain il eut conscience qu’il n’était plus seul. Il leva les yeux et effaré, il vit six hommes habillés d’une façon bizarre qui l’entouraient, armés de longues piques dirigées vers lui. Lorsque le plus grand lui adressa la parole, il ne comprit pas un mot de son charabia. Il est vrai qu’il claquait trop des dents de trouille pour comprendre ce qu’il lui disait, et quand le balèze le prit par le col de sa vareuse pour le faire monter dans le canot échoué derrière lui, il n’opposa aucune résistance. C’est à ce moment-là qu’il distingua dans le jour naissant des dizaines de gros navires mouillés à une encablure de la laisse de mer. À leur vue, n’en croyant pas ses yeux, il crut qu’il était devenu fou…
 

À vous d’imaginer la suite de cette histoire !

Téléchargez le règlement du concours