Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde

Samedi 21 octobre, une tortue luth a été découverte au lieu-dit Les Cossonnes à la Couarde-sur-Mer.

Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Crédits : Jean-Roch Meslin

Le Centre d’études et de soins pour les tortues Marines (CESTM) de l’Aquarium de la Rochelle a dépêché Grégory Ziebacz, membre du Réseau tortues, assisté de Jean-Roch Meslin, Réseau National Échouage et membres tous les deux de Ré Nature Environnement.

Des premières constatations physiologiques et des relevés biométriques ont été réalisés sur place avant que les services techniques de la Mairie de la Couarde n’évacuent l’animal de la plage.

Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Crédits : Jean-Roch Meslin

Florence Dell’Amico, responsable du CESTM de l’Aquarium de La Rochelle, a effectué une autopsie complète le lundi 23 octobre matin assistée de Gregory Ziebacz et Jean-Roch Meslin.

Une première surprise les attendait, puisque le détecteur de puce électronique a réagi rapidement au niveau de la patte nageoire gauche de l’animal. En effet, cette tortue, une femelle, a été pucée sur une plage de l’autre côté de l’Atlantique, par un organisme scientifique pendant qu’elle pondait ses œufs.

Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Crédits : Jean-Roch Meslin

C’est, en effet, le seul moment où une tortue luth peut être observée et marquée facilement pour faire un suivi de sa migration au cas où elle s’échouerait à nouveau.

Nous sommes toujours dans l’attente de savoir dans quelle pays cette femelle a pondu, même si majoritairement les sites de ponte des tortues luth sont en Guyane française et sur l’île de Trinidad.

Florence Dell’Amico a examiné le tube digestif de cette tortue à l’Aquarium et a constaté la présence de petites méduses dans l’œsophage avec un fragment de plastique vert dur d’environ 8 cm de côté, dans son estomac ayant causé une inflammation locale et un abcès entre l’estomac et l’intestin..

Elle se nourrissait encore, malgré la présence ce corps étranger. Les analyses se poursuivent pour en savoir plus.

Cette tortue luth (Dermochelys coriacea) d’environ 350 kg et de 1,50 m de long, qui fait partie de la famille des reptiles, a parcouru des milliers de kilomètres (11 000 km environ) avant de s’échouer sur nos plages. C’est la deuxième, puisqu’une autre plus petite, a été découverte sur l’île d’Oléron la semaine dernière.

Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Une tortue marine de 350 kg échouée à La Couarde
Crédits : Jean-Roch Meslin

N’oublions pas que cette tortue marine, la plus grosse du monde, sillonne nos pertuis de juin à novembre à la recherche de nourriture (méduses). Elle est classée espèce vulnérable sur la liste rouge de l’UICN. Ces animaux font partie de notre patrimoine naturel et sont toujours victimes des interactions humaines (sacs plastiques, captures dans des filets de pêche, coups d’hélice, etc.)

Il reste encore beaucoup de choses à découvrir sur la migration mystérieuse de ces animaux… si on arrive à les protéger durablement…

En cas de découverte d’une tortue sur une plage (morte ou vivante) contacter d’urgence l’Aquarium La Rochelle au 05 46 34 00 00.