Nasse réticulé Hinia reticulata

Hinia reticulata ou la Nasse réticulée

Hinia reticulata
Hinia reticulata
Crédits : Ré Nature Environnement

La coquille est assez ventrue formée d’une spire ayant jusqu’à 10 tours, à côtés plats et apex pointu. Elle atteint jusqu’à 30 mm de long.
Son ornementation est formée de côtes épaisses resserrées, coupées par de fines rainures spiralées, et qui forment une structure réticulée régulière.
L’ouverture est ovale. Le bord externe est denticulé. L’interne se recourbe largement sur le tour terminal de la spire.
Le canal siphonal [1] est oblique et profond.

Hinia reticulata
Hinia reticulata
Crédits : Ré Nature Environnement

On le rencontre à l’étage infralittoral et un peu plus bas, sur des étendues vaseuses entre les rochers, ou sur sable vaseux et graviers.
La reproduction a lieu au printemps et en été.

Mots-clés


[1Canal siphonal : sillon allongé dans la coquille des gastéropodes et où se trouve le siphon formé par leur manteau