Aurore Anthocharis cardamines

Anthocharis cardamines
Anthocharis cardamines
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Anthocharis cardamines ou l’Aurore est un Lépidoptère de la famille des Pieridae.

Anthocharis cardamines
Anthocharis cardamines
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Il mesure jusqu’à 48 mm, pour une envergure de 35 à 45 mm.
Le mâle a une pointe apex noire. L’aile antérieure a une marque orangée étendu sur le tiers, 1 seule tache noire.
La femelle a un apex gris dépourvu de taches. L’aile antérieure est dépourvue de marque orange. La tache centrale est plus étendue, en forme de croissant. L’aile postérieure est parfois teintée de jaune.
Les ailes antérieures sont pourvues d’une bordure apicale et d’une petite tache discoïdale noire.
Chez le mâle, toute leur moitié externe est occupée par une tache orangée qui fait défaut chez la femelle.
Le revers des ailes postérieures est persillé de vert dans les deux sexes.
La chenille mesure jusqu’à 30 mm. La région dorsale est pâle, vert bleuté ou vert grisâtre, et devenant progressivement blanche sur les côtés. La région ventrale est vert foncé. Le tégument est parsemé de petits points noirs. La coloration de la tête est semblable à celle de l’ensemble du corps.

Anthocharis cardamines
Anthocharis cardamines
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Il est commun et répandu dans l’essentiel de l’Europe.
Il vole de fin mars à début août, selon la localité et l’altitude.
On le rencontre dans des prairies humides, des marécages, des friches sèches, des lisières, des clairières, des prairies montagnardes. Il est sur sols divers.
Il hiverne en chrysalide sur une tige de plante.
Son alimentation est composée d’Alliaire (Allaria petiolata), Sisymbre officinal (Sisymbrium officinale), Cardamine des prés (Cardamine pratensis), Moutarde sauvage (Sinapis arvensis) ainsi que diverses plantes voisines.

Anthocharis cardamines
Anthocharis cardamines
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Mots-clés