Colias crocea

Souci

Colias crocea ou le Souci est un papillon de la famille des Pieridae.

Colias crocea
Colias crocea
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Au recto des ailes postérieures, le mâle a une tache androconiale ovale.
L’orange du recto est parfois remplacé par du jaune pur.
La chenille mesure jusqu’à 33 mm. Le corps est vert, finement piqueté de noir. De chaque côté, au niveau des stigmates, elle a une ligne longitudinale blanc jaunâtre sur laquelle s’observent des traits rouge et orange. Sous ces derniers, se trouve une petite tache noire, et ce sur la plupart des segments. La tête est verte.

Colias crocea
Colias crocea
Colias crocea - 27/07/2022 - Mouille-Pieds / La Couarde sur Mer
Crédits : Patrice Giraudeau

C’est un migrateur septentrional de son aire.
Il est commun plus au sud, mais probablement résident seulement en région méditerranéenne.
Il est présent sur des habitats variés. Il est plus commun dans les lieux chauds fleuris (friches, jachères).
Il vole de mars à novembre en région méditerranéenne chaude, toute l’année aux Canaries.
Son alimentation est composée de Trèfles (Trifolium), de Luzerne (Medicago sativa), de Vesces (Vicia), de Lotiers (Lotus), ainsi que diverses autres Fabaceae.

Colias crocea
Colias crocea
27/07/2022 - Mouille-Pieds / La Couarde sur Mer
Crédits : Patrice Giraudeau

Cependant, certains individus (5 à 10% des cas), femelles, présentent une coloration plus claire, qui peut induire une confusion avec le Fluoré (Colias alfacariensis) ou le Soufré (Colias hyale).
Il s’agit de la forme « helice » du Souci (Colias crocea).
Le critère le plus simple d’identification s’observe sur le dessus des ailes antérieures et postérieures : elles sont bordées d’une nette bande noire, relativement épaisse jusqu’à l’arrière des ailes.

Colias crocea « helice »
Colias crocea « helice »
29/08/2022 - Mouille-Pieds / La Couarde sur Mer
Crédits : Patrice Giraudeau
Colias crocea « helice »
Colias crocea « helice »
29/08/2022 - Mouille-Pieds / La Couarde sur Mer
Crédits : Patrice Giraudeau

Pour les 2 autres espèces, le Fluoré (Colias alfacariensis) et le Soufré (Colias hyale), cette bande noire s’estompe fortement sur l’arrière des ailes antérieures et postérieures

Comparaison Colias alfacariensis / Colias hyale
Comparaison Colias alfacariensis / Colias hyale
Colias alfacariensis : a, b, c : mâles ; d : femelle - Colias hyale : e, f, g : mâles ; h : femelle - barre d’échelle = 10mm
Crédits : Vlad Eugen Dinca, Evgeny V. Zakharov, Paul D.N. Hebert, Roger Vila

Si vous rencontrez l’une de ces 2 espèces (Fluoré ou Soufré) n’hésitez pas à nous contacter car, à ce jour, nous n’avons pas de preuves formelles de leur présence sur l’île.