Lepus europaeus

Lièvre d’Europe

Lepus europaeus ou le Lièvre d’Europe est un Leporidae.

Il mesure jusqu’à 800 cm et pèse jusqu’à 6,4 kg.
Le pelage est long, avec des poils de garde courbés sur le dos et des poils de bourre blancs à la base.
Son dos est brun-fauve foncé à brun-roux foncé, avec des tons jaunâtres.
Les flancs sont brun clair avec des reflets vineux.
La tête, le cou, la poitrine et les membres sont bruns.
Son ventre est blanc crème.
En hiver, il a plus de blanc sur les côtés de la tête et à la base des oreilles et de gris sur les hanches.
Les oreilles sont gris pâle avec une tache noire triangulaire bien marquée à l’extrémité.
Sa queue est bicolore, noire dessus, blanche dessous.
L’incisive supérieure antérieure n’atteint pas la suture entre le maxillaire et le prémaxillaire.

Il est présent dans les milieux ouverts avec des buissons ou des haies, les forêts claires,les marais, les dunes, les pâturages, les champs cultivés, les pelouses sèches...
Sur l’île de Ré, il peut être aperçu occasionnellement dans le secteur des Taffetas à Sainte-Marie. Sa grande taille par rapport au lapin si abondant dans l’île, ses oreilles immenses, ses pattes postérieures démesurées en font une apparition surprenante pour l’observateur . Il s’agit de lâchers de chasse qui peuvent survivre à une ou plusieurs saisons de chasse.

Il est surtout nocturne, mais il peut être aussi actif le jour, spécialement à la saison de reproduction.
Il est solitaire, sauf en période de rut. Les mâles se réunissent alors à plus d’une douzaine autour d’une femelle en œstrus, sautant en l’air, se boxant et se chassant les uns les autres.
Ils se regroupent aussi sur une source de nourriture. Il consomme surtout des plantes verte, mais aussi des plantes ligneuses, des tubercules, des racines, des céréales. Il écorce aussi les jeunes arbres en hiver.