Luma des Charentes, Escargot petit-gris Cornu aspersum

Cornu asperum (Syn : Helix aspersa ) ou le Luma des Charentes est certes un met apprécié… mais pas seulement.

Notre mollusque [1], gastéropode [2], stylommatophore [3] de la famille des Helicidae [4] est strictement végétarien.
Hermaphrodite [5], il a pourtant besoin d’un partenaire, pour une fécondation croisée.
Il pond ses œufs (une centaine) dans un trou creusé pendant deux jours dans la terre meuble, refermé ensuite avec soin.

12 à 15 jours plus tard, chaque petit escargot casse la coquille de son œuf qu’il dévore aussitôt. Puis il s’exerce au déplacement sous terre, pour une petite semaine plus tard, sortir à l’air libre où il vivra entre 2 et 4 ans…
Passant donc plusieurs hivers, il recherche une cache pour se protéger du froid.
Pour survivre au gel, il doit respecter trois règles :
1. choisir une cachette abritée et sans humidité.
2. secréter un opercule, l’épiphragme, un bouchon de mucus séché qui obture la coquille.
3. "sécher" pendant une semaine en ne mangeant pas, en se vidant de son eau et de ses crottes qui « favoriseraient le gel de ses chairs »
Ainsi peut il supporter la morsure du gel jusqu’à des températures négatives de – 12°
La tolérance partielle au gel de ses tissus en fait un sujet d’études de l’Université de Rennes.

Mots-clés


[1Mollusque : animal invertébré au corps mou

[2Gastéropode : mollusque qui possède un pied pour ramper et des viscères enfermées dans une coquille

[3Stylommatophore : escargot terrestre

[4Helicidae : la coquille calcaire d’une seule valve conique enroulée en spirale (helix)

[5Hermaphrodite : qui possède des caractéristiques à la fois mâle et femelle