Oie des moissons Anser fabalis (Latham, 1787)

Anser fabalis (Latham, 1787) ou l’Oie des moissons est un oiseau de la famille des Anatidae.

Elle mesure de 69 à 88 cm. Elle a une envergure de 140 à 174 cm.
Elle est assez sombre, avec de longues ailes.
Les rémiges tertiaires et les couvertures sus-alaires sont sombres, nettement liserées de blancs.
La tête et le cou sont assez sombres.
Ses pattes sont orange (ou rouge terne).
Le dessus des ailes est assez sombre. Le dessous est entièrement foncé.
Le dos est juste aussi sombre que les flancs.
Son cri le plus habituel est un « ang-ang » ou « tieu-tieu-tieu » grave, nasal et trompétant.

On la rencontre sur des tourbières, des marais et des pièces d’eau dans la toundra reculée ou dans la toundra humide.
Elle hiverne à l’ouest et au centre de l’Europe.
C’est une espèce farouche.

C’est une espèce migratrice.
Sur l’île de Ré, elle fut observée durant la première quinzaine de mai.
Leur vol est si puissant qu’elle franchit sans problème mers et montagnes lors des migrations.

Le nid est une construction d’herbes et de végétaux garnie de duvet. Il est bâti près de l’eau, caché par la végétation. La femelle y pond 4 à 6 œufs dont elle assure seule la couvaison pendant 27 à 29 jours.

C’est une végétarienne exclusive.

Mots-clés