Pipit de Richard Anthus richardi (Vieillot, 1818)

Anthus richardi (Vieillot, 1818) ou le Pipit de Richard est un oiseau de la famille des Motacillidae.

Il mesure de 17 à 20 cm.
Il ressemble au Pipit rousseline (Anthus campestris)
Son ongle postérieur est très long.
Il a des stries sur le dos et la poitrine.
Ses lores sont pâles.
Les pattes sont couleur chair.
L’adulte a une poitrine et des flancs généralement chamois chaud. Cela contraste avec le ventre plus blanc. Le haut de la poitrine est bien rayé. Les rayures se poursuivent souvent sur le bas des côtes de la gorge et, réunies, formant une tache sombre. Les grandes et moyennes couvertures alaires et tertiaires ont une large bordure brun-roux, en plumage frais.
Le juvénile ressemble à l’adulte. Les rayures du dessus sont plus foncées. Les couvertures alaires et tertiaires ont un bord étroit, net et blanc.
Son contact est typique, surtout à l’envol et au passage : « pchrèp » ou « chrèp » fort, isolé, rauque et prolongé. Sur les lieux de nidification et parfois au repos, il émet un net « tyèp » moins typique et plus vague. Son chant est simple, en vol : « tchivuy-tchivuy-tchivuy-tchivuy-tchivuy » grinçant.

Son vol est puissant et onduleux. Il vole souvent brièvement sur place avant de se poser dans l’herbe.

C’est un oiseau migrateur. Sur l’île de Ré, il est présent occasionnellement. Il fut observé en mars, et de septembre à décembre.

Mots-clés