Buse véroce Buteo rufinus (Cretzschmar, 1829)

Buteo rufinus (Cretzschmar, 1829) ou la Buse féroce est un rapace de la famille des Accipitridae.

Buteo rufinus adulte
Buteo rufinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 51 à 62 cm. Son envergure est de 130 à 150 cm.
C’est une grande buse à longues ailes. Sa silhouette est similaire à la Buse pattue.
On la reconnait grâce à son plumage. Elle a 3 formes : pâle (la plus fréquente), brun-roux et sombre.
Elle a une tache sombre au poignet. La base de la main est blanche par dessous.
Le bord postérieur des ailes est noirâtre.
La queue de l’adulte est brun roussâtre clair sans barres. Celle des jeunes est gris-beige et finement barrée.
Les individus pâles et les brun-roux ont la tête et la poitrine pâles, passant à une teinte plus foncée dessous jusqu’au ventre.
Le dessus de l’aile a la base des rémiges primaires externes blanc grisâtre clair.
Elle a souvent le bord antérieur des ailes brun-roux clair ou jaune-brunâtre, plus clair que les rémiges gris foncé.
La forme sombre a un corps et des couvertures alaires noirâtres. Les rémiges sont nettement barrées.
L’adulte a une queue brun roussâtre sans barres dessus. Il est grisâtre et un peu plus clair dessous. Elle a un large bord postérieur noir aux ailes.
Le juvénile a une queue gris-beige avec de fines barres grises. Le bord postérieur des ailes est diffusément sombre.
C’est un oiseau assez silencieux.

Buteo rufinus adulte
Buteo rufinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

On le rencontre dans des steppes arides ou semi-désertes, y compris en montagne.
Sur l’île de Ré, ce migrateur occasionnel fut observé de la mi-octobre à la mi-novembre.

Quand elles se déplacent, les buses féroces pratiquent le vol à voile, avec les ailes légèrement ramenées vers l’avant et relevées, comme la buse variable, mais parfois davantage relevées. Leurs battements d’ailes sont plus lents, plus souples. En planant, elles tiennent souvent le bras un peu relevé mais la main horizontale, avec une nette saillie du poignet. Elles pratiquent le vol stationnaire plus souvent que la buse variable, mais moins que la buse pattue.

Buteo rufinus adulte
Buteo rufinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Son nid se situe généralement sur une corniche rocheuse. La saison de reproduction a lieu en mars et en avril. Il est construit principalement de brindilles et de branches, garnis de verdure, de laine ou d’autres matériaux fins. Les deux parents participent à son élaboration mais ces derniers peuvent décider de restaurer un vieux nid abandonné par une autre espèce. La femelle dépose 2 à 4 œufs dont l’incubation dure 28 jours. Les jeunes volent à cinq semaines.

C’est un chasseur de petits mammifères, en particulier des rongeurs tels que les campagnols, les souris, les rats, les gerbilles, les lapins. Il peut consommer des reptiles, lézards et serpents, quelques petits oiseaux, des amphibiens et des insectes de grande taille.

Mots-clés