Chardonneret élégant Carduelis carduelis (Linnaeus, 1758)

Carduelis carduelis (Linnaeus, 1758) ou le Chardonneret élégant est un oiseau de la famille des Fringillidae.

Carduelis carduelis adulte
Carduelis carduelis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 12 à 13,5 cm.
Il a la face rouge. Sa tête est par ailleurs noir et blanc.
Le dos et les flancs sont châtains.
Les ailes sont noires avec une large barre alaire jaune, ainsi que des taches blanches.
Le milieu de la poitrine et l’abdomen sont blancs.
La queue est légèrement fourchue, noire avec les extrémités blanches.
Le croupion est blanc.
Les pattes et les doigts sont couleur chair.
Les yeux sont gris foncé.
Les 2 sexes sont pratiquement semblables.
Son bec est ivoire, assez long et pointu. Il a une ligne noire courte autour du bec.
Le juvénile a la tête gris brunâtre, diffusément striée.

Carduelis carduelis adulte femelle
Carduelis carduelis adulte femelle
Crédits : Cécilia Saunier-Court

On le rencontre dans la campagne cultivée, des bosquets de feuillus et mixtes, des plantations de conifères…
C’est un migrateur partiel. Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année.
Il est souvent en bandes après la nidification.
Il cherche volontiers sa nourriture sur les chardons et bardanes de la saison précédente.

Son bec aigu lui permet de se nourrir au cœur même des chardons.
Ils se nourrissent en voltigeant d’une plante à l’autre, souvent suspendus tête en bas pour extraire les graines.

Carduelis carduelis adulte
Carduelis carduelis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le chardonneret élégant niche dans les arbres vers la pointe d’une branche, parfois dans les haies, à une hauteur de 2 à 10 mètres.
La femelle dépose de 4 à 5 œufs blanc bleuté, tachetés de foncé, violet ou rose. L’incubation dure de 12 à 14 jours, et commence à la ponte du troisième œuf. La femelle assure seule l’incubation. Elle est nourrie par le mâle au nid pendant toute cette période.
Les deux parents nourrissent les jeunes avec un mélange de graines et d’insectes. Les jeunes quittent le nid au bout de 13 à 16 jours.

Le chardonneret se nourrit de graines de composées et autres plantes, de semences de bouleau, d’aulne, de platane et de conifères et éventuellement d’insectes.

Mots-clés