Verdier d’Europe Chloris chloris (Linnaeus, 1758)

Chloris chloris (Linnaeus, 1758) (Syn. Carduelis chloris) ou le Verdier d’Europe est un oiseau de la famille des Fringillidae.

Carduelis chloris adultes
Carduelis chloris adultes
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Il mesure de 14 à 16 cm.
Son bec est chair assez pâle ou ivoire.
Le bord des rémiges primaires est jaune.
Il a une nuance verdâtre sur le dessous. La base des côtés de la queue est jaune.
Le mâle a la poitrine jaune verdâtre, le dos gris verdâtre, les côtés de la tête gris et la zone alaire gris pâle. Il a beaucoup de jaune aux rémiges primaires et à la queue.
La femelle est gris plus terne. Son dos est vaguement brunâtre avec moins de jaune aux ailes et à la queue.
Le juvénile est diffusément rayé.
Le contact est un « dyip » bref et grinçant, souvent répété en rapides séries et devenant de brefs trilles. Il émet également un « dyui » sonore et montant.

Carduelis chloris adulte
Carduelis chloris adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

On le rencontre dans la campagne cultivée, des lisières des bois, des bosquets, des fourrés, des parcs et jardins. Il est commun en agglomération.
C’est un migrateur partiel. Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année.
Il est toujours en alerte, parfois farouche.

Le bec solide lui permet de se nourrir des plus grosses graines disponibles en hiver. C’est un oiseau familier des jardins, attiré par les mangeoires. Il chasse souvent les autres oiseaux de la mangeoire.
Pendant la période nuptiale, le mâle effectue un vol ressemblant à celui du papillon, un vol chanté qui consiste à décrire des cercles avec de lents battements d’ailes, tandis qu’il chante continuellement.
Ces oiseaux peuvent nicher en petites colonies lâches, chaque couple défendant la zone immédiate autour du nid.

Carduelis chloris adulte
Carduelis chloris adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il a un vol ondulant, en dehors de la période nuptiale et de ses vols nuptiaux.

Le nid peut être situé dans divers endroits : les petits arbres, le lierre ou les arbustes toujours verts dans les parcs et les jardins. Ce nid volumineux est fait d’herbes sèches et de mousses tissées avec des tiges fines. Il est tapissé de fibres végétales, radicelles, poils, plumes et parfois de la laine.
La femelle dépose 4 à 6 œufs lisses et brillants, bleu pâle, finement tachetés. L’incubation dure environ 13 jours. La femelle assure l’incubation seule, mais elle est nourrie régulièrement par le mâle.
Les poussins sont nidicoles. Les deux parents nourrissent les jeunes, d’abord avec des larves d’insectes, et ensuite avec des graines régurgitées.
Les jeunes quittent le nid à l’âge de 17 à 18 jours.

Le verdier se nourrit principalement de graines variées, d’insectes, de petits fruits et de baies.

Mots-clés