Linotte à bec jaune Linaria flavirostris (Linnaeus, 1758)

Linaria flavirostris (Linnaeus, 1758) (Syn. Carduelis flavirostris) ou la Linotte à bec jaune est un oiseau de la famille des Fringillidae.

Carduelis flavirostris adulte
Carduelis flavirostris adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 12,5 à 14 cm.
Elle a la taille et la silhouette de la Linotte mélodieuse. Mais en général, la queue est un peu plus longue et plus fourchue. Sa tête est plus petite. Le plumage est un peu plus ébouriffé.
Son plumage est presque toujours nettement jaune brunâtre et plus rayé de foncé.
Elle n’a pas de tacheture foncée au milieu de la gorge.
La barre alaire est pâle, plus nette.
Le mâle a le croupion rosé, plus nettement au printemps mais généralement visible aussi en plumage automnal frais.
Son bec est jaune à bout noir en hiver, gris brunâtre en plumage nuptial.
Le contact est un « yètt » assez bref et dur ou un « tvééiht » typique, étiré et légèrement montant.

On la rencontre sur les côtes, des landes sèches.
Elle cherche souvent sa nourriture dans les décharges et les champs d’épandage.
Elle est vive et agitée, mais pas farouche.

Carduelis flavirostris adulte
Carduelis flavirostris adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

C’est un migrateur partiel. Elle migre en octobre-novembre et revient en mars-avril. Sur l’île de Ré, elle fut croisée durant la première quinzaine de janvier.
Le nid est construit au sol, dans la bruyère ou d’autres herbes. La femelle pond 4 à 6 œufs qui sont couvés pendant une période de 12 à 13 jours.

Elle se nourrit exclusivement de graines. Elle apprécie particulièrement les pissenlits, l’oseille, le pâturin et les graines de chardon.

Mots-clés