Tarin des aulnes Spinus spinus (Linnaeus, 1758)

Spinus spinus (Linnaeus, 1758) (Syn. Carduelis spinus) ou le Tarin des aulnes est un oiseau appartenant à la famille des Fringillidae.

Carduelis spinus adulte
Carduelis spinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 11,5 à 12,5 cm.
Son bec est assez long et pointu.
Il a 2 barres alaires jaune verdâtre.
Pour le reste, il n’a pas de motifs pâles sur les ailes et la queue en vol.
Le mâle a la face, le dessous du corps et le croupion jaune verdâtre. L’arrière de la calotte et la nuque sont gris cendré. Le dos est gris olivâtre non strié.
La femelle est plus grise et terne. Elle est moins jaune verdâtre, surtout à la face. Son dos est vaguement strié.
Le contact est un bref « tchèt » répété par intervalles en vol, ou rapide et bondissant « té-té-té ».

Carduelis spinus adulte
Carduelis spinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il est présent dans les forêts de montagnes à 700 m environ et jusqu’à la limite des arbres, souvent dans les sapinières à clairières proches des alpages.
C’est un oiseau arboricole mais il cherche souvent sa nourriture à terre.
Il est surtout sédentaire, bien qu’il migre aussi. Sur l’île de Ré, il est présent surtout de début octobre à la mi-novembre. On peut le croiser aussi jusqu’à la mi-décembre, ainsi que début janvier, de la mi-février à la mi-avril et début juin.

Il se déplace. C’est un très bon percheur, il n’hésite pas a se mettre la tête en bas pour attraper quelques graines qu’il trouve à l’extrémité d’une branche.
Pendant la parade nuptiale, le mâle poursuit la femelle, puis se dresse devant elle les ailes entrouvertes et les plumes hérissées.

Carduelis spinus adulte
Carduelis spinus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Les parents tressent avec finesse et application un nid en forme de coupe, avec de fins rameaux, herbes sèches, racines, mousse et lichens. Le fond est garni de radicelles, crins, plumes et duvet. La femelle pond 4 à 6 œufs de couleur bleu pâle, tachetés de roux qu’elle couvera seule pendant 12 à 14 jours. Les deux parents se chargent de nourrir les petits sur une période de 14 jours.

Il se nourrit de graines qu’il trouve dans les aulnes, les bouleaux ou les ormes, mais aussi de graines de chardons et de pissenlits. Les jeunes sont nourris d’insectes.

Mots-clés