Cigogne blanche Ciconia ciconia (Linnaeus, 1758)

Ciconia ciconia (Linnaeus, 1758) ou la Cigogne blanche est un oiseau de la famille des Ciconiidae.

Ciconia ciconia adulte et juvéniles
Ciconia ciconia adulte et juvéniles
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 95 à 110 cm. Son envergure est de 183 à 217 cm.
Son cou est long. Ses pattes sont longues.
Elle est blanche et noire.
Le bec est les pattes sont rouges.
En vol, le cou est tendu et les pattes dépassent la queue.
Elle émet des claquements de bec, surtout durant la parade.

Ciconia ciconia adulte
Ciconia ciconia adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle est présente dans des zones cultivées, souvent au voisinage des cours d’eau, marais et terres inondables.
C’est une visiteuse d’été, qui hiverne en Afrique tropicale.
Sur l’île de Ré, elle peut être occasionnellement observée de début mars à la mi-novembre. La recolonisation des marais de l’Ouest et de la Charente-maritime notamment (environ 350 couples nicheurs), mais du marais poitevin également, fait que la Cigogne blanche sera rencontrée de plus en plus fréquemment. L’installation d’une petite population dans l’île de Ré n’est pas exclue. Le nord de l’île avec ses marais et ses forêts domaniales qui les bordent offre les lieux de nidification et les lieux de nourrissages. Cependant la cigogne préfère les marais doux riches en batraciens et reptiles divers avec ses prairies d’élevage riches en micromammifères, aux marais salés. C’est un spectacle surprenant pour ceux qui n’y sont pas habitués que de découvrir ces grands oiseaux dans nos marais littoraux.
La cigogne blanche peut rester longtemps posée sur une seule patte. Elle marche lentement, de façon majestueuse.
La cigogne blanche bat lentement des ailes, plane.

Ciconia ciconia adulte
Ciconia ciconia adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le nid de la cigogne blanche est toujours placé dans des lieux hauts et découverts, faciles d’accès pour ces grands oiseaux. On les trouve sur des tours, des clochers, des pylônes, des arbres... Ces nids sont employés année après année.
La femelle dépose en général 4 œufs blancs et brillants, à raison d’un tous les deux jours. L’incubation dure environ 32 à 34 jours.
Les deux adultes nourrissent les jeunes par régurgitation dans le nid.
Le premier vol a lieu à l’âge de 55 à 60 jours.
Elle se nourrit de grenouilles, têtards, lézards, anguilles, vers de terre, couleuvres, poissons, sauterelles, mollusques, escargots, crustacés, poussins et œufs de petits oiseaux, et petits mammifères.

Mots-clés