Cisticole des joncs Cisticola juncidis (Rafinesque, 1810)

Cisticola juncidis (Rafinesque, 1810) ou la Cisticole des joncs est un oiseau de la famille des Sylviidae.

Cisticola juncidis adulte
Cisticola juncidis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 10 à 11 cm. Elle est trapue à la queue courte.
Elle est brun sableux à raies foncées.
Lors du vol chanté onduleux, on peut voir parfois la queue très arrondie, à dessous sombre et largement bordée de blanc.
Les ailes sont courtes et arrondies.
Lors de la nidification, on peut différencier les 2 sexes. Le mâle a le bec noir et les côtés de la tête plus clairs. La femelle a le bec brun clair et la tête uniformément foncée.
Le contact est un « tchipp » puissant. Son chant est un bref son aigu, cliquetant, répété de façon monotone, à intervalles d’une seconde.

On la rencontre dans les étendues plates, dégagées ou dans les hautes herbes, les champs. Elle préfère les zones sèches et évite les arbres.
C’est une espèce sédentaire.
Sur l’île de Ré, elle est présente toute l’année et nicheuse. Lors des hivers durablement froids, la population rétaise subit des pertes très fortes qui la font quasiment disparaître. Puis sur 3 à 4 ans, on retrouve la population initiale. C’est un oiseau caractéristique des marais salants du Nord de l’île.

Cisticola juncidis adulte
Cisticola juncidis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Bien que peu craintives, elles sont difficiles à observer car elles séjournent à terre dans les longues herbes. Leur vol est court, actif, avec les ailes vrombissantes et la queue étalée. Cet oiseau hyperactif semble toujours en activité .

Les couples nichent dès la première quinzaine de mars. Les nids bas dans la végétation. Les herbes sont entrelacées avec des fils provenant des cocons dans lesquels les araignées pondent leurs œufs. Une fois terminé, le nid présente la forme d’une bouteille ou d’une flasque ovale dont la base est très élargie.
L’opération de construction du nid dure entre 8 et 10 jours.
La première ponte commence à la fin du mois de mars mais parfois uniquement en avril. Elle comprend 4 à 5 œufs de couleur variable, blancs, rosâtre pâle, verdâtres ou azurés avec une coquille très fragile. Les pontes suivantes n’en contiennent que trois. La femelle pond un œuf par jour jusqu’à ce que la couvée soit complète. Les petits naissent 12 jours après la ponte du dernier œuf. Les deux parents les nourrissent avec des insectes et des araignées. Ils quittent le nid à 13 jours mais ne sont pas capables de voler avant 16 jours.

La Cisticole des joncs est insectivore mais elle peut aussi manger de petites graines. Quand elle se déplace dans les joncs, elle recherche assidûment les araignées.

Mots-clés