Pic épeiche Dendrocopos major (Linnaeus, 1758)

Dendrocopos major (Linnaeus, 1758) ou le Pic épeiche est un oiseau de la famille des Picidae.

Dendrocopos major adulte
Dendrocopos major adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 23 à 26 cm, pour une envergure de 38 à 44 cm.
Son plumage est noir, blanc et rouge.
Les sous-caudales sont rouges, nettement séparées du ventre blanchâtre.
Ses flancs sont rayés, avec 2 grandes taches scapulaires ovales blanches.
Les ailes sont noires barrées de blanc.
Le mâle adulte a une tache rouge à l’arrière de la calotte.
La femelle adulte a une calotte noire.
Le juvénile a la plus grande part de la calotte rouge, une bande noire plus vague entre la moustache et la nuque, les sous-caudales rouges plus pâles, et parfois avec de rayures aux flancs.

Son vol est nettement onduleux mais la trajectoire est droite.
On le rencontre dans les boisements variés, les parcs et les grands jardins sauvages.
Il est craintif et prudent.

Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année et nicheur des bois et forêts domaniales.

Dendrocopos major adulte
Dendrocopos major adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le pic épeiche niche dans des cavités creusées par les deux adultes, en mars et avril.
La femelle dépose 4 à 7 œufs blancs, entre la mi-mai et début juin. L’incubation dure environ 16 jours, assurée par la femelle dans la journée, et par le mâle la nuit. Les poussins sont nidicoles et sont nourris par les deux parents. Ils quittent le nid à l’âge de 18 à 21 jours.

Son alimentation est composée d’insectes, de graines, parfois même d’œufs d’oiseaux et oisillons. Il dépouille les pommes de pins de leurs graines en les coinçant dans des fentes de l’écorce, en dessous desquelles s’amoncellent les restes de cônes.
Il se nourrit plutôt dans les arbres, sur les troncs et les grandes branches. Il peut aussi se nourrir sur le sol, mais c’est plus rare.

Mots-clés