Bruant zizi Emberiza cirlus (Linnaeus, 1766)

Emberiza cirlus (Linnaeus, 1766) ou le Bruant zizi est un oiseau de la famille des Emberizidae.

Emberiza cirlus adulte
Emberiza cirlus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 15 à 16,5 cm.
Il ressemble au Bruant jaune (Emberiza citrinella).
Son bec est en proportion un peu plus gros. La queue est plus courte.
Le mâle ne peut pas être confondu. La gorge et le trait sourcilier sont noirs. La bande pectorale est vert olivâtre.
La femelle et l’oiseau de 1er hiver sont très semblables au Bruant jaune. Mais le croupion est brun-gris olivâtre, strié. Les motifs foncés sont plus marqués sur le fond pâle du côté de la tête. Les épaules ont une nuance brun-roux. Les grandes couvertures alaires sont gris-brun plus unies. La calotte est brun olivâtre rayée. Il a une tendance à avoir le bec plus bicolore.
Le contact est un « zitt » fin et perçant. Il émet également un « siiuy » descendant. Son chant est un bref trille sec et monotone, assez métallique.

Emberiza cirlus adulte
Emberiza cirlus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

On le rencontre sur les lisières, dans les clairières, les parcs, les jardins…
Il préfère les zones un peu vallonnées avec quelques arbres, buissons et haies touffus. Il est souvent sur les pentes sèches, ensoleillées.
C’est un oiseau sédentaire. Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année et nicheur commun. Il est fréquemment visible dans les villages de l’île, sur son poste de chant (une antenne de télé, une girouette...) d’où il fait entendre son chant métallique court caractéristique. Sons encore « habituels » de nos villages...

Le nid est dissimulé au pied d’un buisson ou d’une plante grimpante. Le mâle invite la femelle à se mettre à l’ouvrage en se promenant avec quelques brins d’herbes dans son bec, mais c’est souvent cette dernière qui se charge de la totalité du travail. La ponte se compose de 4 œufs bleuâtres tachés de noir avec des filaments bruns. La femelle en assure l’incubation pendant 11 à 13 jours.

Emberiza cirlus adulte
Emberiza cirlus adulte
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Son régime est assez similaire à celui du Bruant jaune. Il se nourrit surtout de graines et semences de graminées et de céréales. A l’occasion, il consomme des baies et des jeunes pousses, mais aussi des petits insectes et des larves, particulièrement pendant la période de l’élevage des jeunes.

Mots-clés