Bruant jaune Emberiza citrinella (Linnaeus, 1758)

Emberiza citrinella (Linnaeus, 1758) ou le Bruant jaune est un oiseau de la famille des Emberizidae.

Emberiza citrinella adulte
Emberiza citrinella adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 15,5 à 17 cm.
Sa queue est longue.
Le croupion est brun-roux sans taches. Le plumage a une dominante jaune.
Son dos est brun olivâtre, fortement strié de noir.
Le bec est petit. La mandibule inférieure est gris-bleu pâle.
Les côtés de la queue sont blancs, souvent visibles en vol.
Le mâle nuptial ne peut être confondu. La tête est presque toute jaune, avec juste quelques marques foncées à la calotte et aux côtés de la tête. Le dessous est jaune avec beaucoup de vert olivâtre et de brun-roux à la poitrine et des stries brun-roux aux flancs.
La femelle nuptiale a la calotte rayée, vert grisâtre, parfois avec une petite tache jaune. Les côtés de la tête sont vert-gris sans jaune. Le dessous est jaune pâle strié de noirâtre à la poitrine et aux flancs.
A l’automne, le mâle est souvent reconnu au jaune foncé à la tête et dessous.
La femelle de 1er hiver a la tête presque totalement brune et striée. Le dessous est blanc chamois à vague nuance jaune.

Emberiza citrinella adulte
Emberiza citrinella adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

On le rencontre dans les cultures, les fourrés, les bosquets, les haies, les lisières, les clairières et les coupes. Il est aussi présent dans les landes et les prés côtiers avec des arbres et des buissons isolés.
Il est surtout sédentaire mais nombre d’individus nordiques migrent en octobre-novembre et reviennent en mars-avril.
Sur l’île de Ré, il a déjà été observé .

C’est un oiseau prudent sans, pour autant, être vraiment farouche.
Il est souvent perché sur les fils électriques.

Emberiza citrinella adulte
Emberiza citrinella adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

La femelle édifie le nid près du sol dans un fourré. La ponte a lieu d’avril à août. Elle est composée de 2 à 5 œufs blancs rosés couverts de vermiculures brunes ou brun violacé. Les jeunes sont nourris par le couple et s’envolent au bout d’une douzaine de jours.

Sa nourriture est composée de graines de plantes herbacées de céréales, de baies et d’insectes. Il cherche sa nourriture à terre.

Mots-clés