Faucon émerillon Falco columbarius (Linnaeus, 1758)

Falco columbarius (Linnaeus, 1758) ou Faucon émerillon est un rapace de la famille des Falconidae.

Falco columbarius adulte
Falco columbarius adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 26 à 33 cm, avec une envergure de 55 à 69 cm.
En vol, la poitrine est assez bombée. La main est pointue. Le bras est assez large et la queue moyennement longue.
Le mâle adulte a le dessus-gris-bleu. La queue a une large barre terminale noire. La poitrine est jaune rouille finement rayée de sombre. La gorge est blanche. La moustache est blanche.
La femelle adulte a le dessus gris-brun. La queue est barrée. La poitrine est blanc beigeâtre à rayures grossières. La moustache est floue et insignifiante.
Le juvénile est très semblable à la femelle adulte et généralement difficile à différencier sur le terrain. Le brun est plus chaud dessus en dehors du gris sur le dos et la queue. Les couvertures primaires sont barrées de chamois rouille.

Il est surtout présent dans des zones à bouleaux et à saules en plaine. On le rencontre aussi dans des marais des forêts de conifères. En hiver, il est dans des milieux ouverts, sur les côtes et dans des landes.
C’est un migrateur partiel.
Sur l’île de Ré, il est surtout présent de la mi-septembre à la fin-février. Mais on peut aussi le croiser le reste de l’année. C’est un chasseur de petits oiseaux qui sont parfois de la même taille que lui... Voir un Faucon émerillon sur sa proie (un pinson des arbres par exemple) rappelle que ce joli petit rapace est un prédateur efficace. Il est armé pour la capture des petits passereaux...
Ses ailes longues et pointues permettent un vol puissant, rapide et agile, celui d’un faucon de petite taille, ce qu’il est.

Il atteint sa maturité sexuelle dès 1 an et bâtit son nid dans un arbre, un buisson, un creux gratté dans la terre. Il peut aussi utiliser un ancien nid de corbeau ou de corneille, un trou d’arbre ou une anfractuosité de falaise. La femelle pond 3 à 6 œufs beiges finement tachés de brun et de roux. L’incubation dure de 28 à 32 jours. Les jeunes s’envolent au bout d’un mois.

Il se nourrit de petits passereaux qu’il capture après une poursuite horizontale très rapide. Mais il lui arrive occasionnellement de chasser des insectes et des petits mammifères.

Mots-clés