Faucon crécerellette Falco naumani (Fleischer, JG, 1818)

Falco naumani (Fleischer, JG, 1818) ou le Faucon crécerellette est un rapace appartenant à la famille des Falconidae.

Falco naumanii adulte
Falco naumanii adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 27 à 33 cm, avec une envergure de 63 à 72 cm.
La queue et les ailes sont un peu plus courtes que le Faucon crécerelle, semblant donc plus larges.
Les rectrices centrales sont un peu plus allongées chez d’assez nombreux individus.
Les ongles sont blancs.
Le mâle adulte a le croupion et les côtés de la queue gris bleuté sans barres. La queue a une large barre terminale noire. La tête est gris-bleu sans moustache foncée. Le dos et la couverture sus-alaires sont brun-roux foncé. Il a une étroite zone gris-bleu sur le dessus des ailes entre l’avant des ailes, brun-roux, et les rémiges brun noirâtre. Les taches aux flancs sont petites et rondes. La poitrine est souvent à nuance rouille plus foncée.
Le mâle de 1er été peut avoir de nettes et fines barres sur le croupion et le dessus de la queue. Il n’a pas de moustache nette.
La femelle adulte a le croupion et la queue bruns, finement barrés, la barre caudale terminale de la largeur d’un doigt. La tête est généralement brunâtre et nettement striée. Le dessus est ocre-brun, non rouge brun sombre comme chez le mâle. Les barres sont sombres plutôt que tachées.
Le juvénile est comme la femelle adulte. Il est plus rouge brun jaunâtre dessus. La poitrine porte des rayures plus larges et plus diffuses. Elle a une étroite bande claire le long du bout des couvertures sus-alaires de la main souvent discernable.

Falco naumanii adulte
Falco naumanii adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il a un comportement grégaire qui le pousse à se réunir en bandes lâches.
C’est une espèce migratrice, passant son hiver en Afrique, sud du Sahara.

Sur l’île de Ré, bien que nicheur du bassin méditerranéen et des contreforts de moyennes montagnes de l’Hérault, de l’Aude, il a déjà été observé durant la première quinzaine d’avril.

Il niche en colonies lâches, sur les escarpements rocheux, les ruines, les bâtiments (jusqu’en ville)…
Il ne construit pas de nid. Il dépose directement ses œufs dans la cavité qu’il a aménagée en grattant à l’embranchement ou à la ramification d’un arbre. Le nombre des œufs varie de 1 à 7. L’incubation commence à partir du troisième mois et dure de 28 à 31 jours. L’envol des jeunes ne se produit pas avant 4 semaines.

Falco naumanii adulte
Falco naumanii adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il se nourrit en grande majorité d’insectes mais aussi de petits mammifères. Il peut s’adapter à toutes sortes d’autres proies, notamment celles qui sont les plus abondantes et les plus faciles à attraper sur son territoire.

Mots-clés