Pinson des arbres Fringilla coelebs (Linnaeus, 1758)

Fringilla coelebs (Linnaeus, 1758) ou le Pinson des arbres est un oiseau de la famille des Fringillidae.

Fringilla coelebs adulte mâle
Fringilla coelebs adulte mâle
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Il mesure de 14 à 16 cm.
Il a une double barre alaire blanche. Les bords de la queue sont blancs. Le croupion est gris.
Le mâle a les côtés de la tête et la poitrine rouge rouille. La calotte et la nuque sont gris bleuté. Le dos est brun-roux.
La femelle et le juvénile sont gris verdâtre dessus à vague nuance brune. Le dessous est blanc grisâtre. La barre alaire est plus étroite que chez le mâle.
Il a une voix forte. Il chante fréquemment. Il émet divers cris typiques une fois connus. Perché, il lance un « pink ! » net et décidé.

Il se pose souvent avec un volètement qui expose bien le blanc des ailes et de la queue.
On le rencontre dans toutes sortes de zones boisées, de parcs et de jardins.
Il a une préférence pour les forêts assez claires surtout à végétation dense, et cherche souvent sa nourriture à terre.

Fringilla coelebs adulte mâle
Fringilla coelebs adulte mâle
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Il sautille sur le sol, récupérant les graines. Il marche à pas rapides et courts.
Il est plutôt sédentaire. Les populations du nord de l’habitat ont tendance à migrer vers le sud en hiver.
Il est très territorial pendant la saison de reproduction. Le mâle est agressif et défend son territoire, mettant en fuite les intrus et les voisins.
Le mâle chante souvent depuis un perchoir élevé, mais aussi sur une branche basse, au sommet d’un arbuste ou même sur le sol.

Son vol est puissant et onduleux. Il est en groupes lâches lors des migrations.
Sur l’île de Ré, il est présent toute l’année ,nicheur et peut pulluler lorsque les populations venues du Nord lors de la migration augmente les effectifs sédentaires.

Fringilla coelebs adulte mâle
Fringilla coelebs adulte mâle
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Au mois de mars, la femelle construit le nid situé dans une enfourchure. Il est fait de mousse, de brindilles, de fils d’araignée soigneusement assemblés, et souvent camouflé avec l’écorce de l’arbre même dans lequel il est bâti. La femelle pond cinq œufs qu’elle couve seule de 12 à 14 jours. Les parents s’occupent ensemble de l’élevage des jeunes et les nourrissent surtout d’insectes et d’araignées, d’abord pendant les deux semaines que les petits passent au nid, puis quelque temps encore après.

Le Pinson des arbres se nourrit de graines, d’invertébrés tels que les araignées, les chenilles et les insectes. Il consomme aussi de petits fruits.

Mots-clés