Pinson du nord Fringilla montifringilla (Linnaeus, 1758)

Fringilla montifringilla (Linnaeus, 1758) ou le Pinson du nord est un oiseau de la famille des Fringillidae.

Fringilla montifringilla adulte
Fringilla montifringilla adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 14 à 16 cm.
Il a la taille et la silhouette du Pinson des arbres.
Il se reconnaît grâce à son croupion blanc et au liseré blanc des bords de la queue.
Des motifs pâles, partiellement jaune rouille sur les ailes.
Le mâle nuptial a la tête, la nuque, les épaules et le dos bleu noir brillant. La gorge, la poitrine et les petites couvertures alaires sont jaune rouille sans tache. Une partie du bas des flancs porte des taches foncées. Le bec est noir
La femelle a la calotte, le dos et les côtés de la nuque blanc ocré gris plus pâle. La poitrine a une nuance chamois.
Le mâle internuptial a les parties noires du plumage nuptial partiellement cachées sous d’assez larges liserés ocre rouille, conférant un aspect à peu près pie. Le bec est jaune paille à bout foncé. Le jeune mâle a de petites couvertures alaires tachetées de noir et à plus larges liserés pâles dessus.
Le contact est assez caractéristique : un « té-éhp » sonore, dur, nasillard.

On le rencontre dans la ceinture de conifères au nord de l’Europe, et des bois de bouleaux des hauteurs scandinaves. Il évite les futaies denses. Il préfère les bois de conifères clairs mêlés de quelques feuillus.
C’est un migrateur.
Sur l’île de Ré, on peut l’observer de la mi-octobre à fin janvier, voire jusqu’à fin mars.
Il est assez farouche. Il a un instinct grégaire très prononcé. Il peut stationner en groupes très importants de centaines d’oiseaux.

Fringilla montifringilla adulte
Fringilla montifringilla adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le nid est ordinairement calé à l’enfourchure d’une branche. Il est fait de mousses et un fins brins d’herbe avec des poils et des plumes dans le creux. L’extérieur du nid est camouflé avec du lichen de l’arbre sur lequel il est installé. Tout le travail de construction du nid et de couvaison des 4 à 7 œufs retombe sur la seule femelle. L’éclosion s’effectue au bout de 14 jours. Les deux parents apportent surtout des insectes à leurs petits mais ils en font eux-mêmes une forte consommation.

Il est principalement granivore hormis en période de reproduction au cours de laquelle les adultes et les jeunes se nourrissent essentiellement d’insectes.

Mots-clés