Grue cendrée Grus grus (Linnaeus, 1758)

Grus grus (Linnaeus, 1758) ou la Grue cendrée est un oiseau de la famille des Gruidae.

Grus grus adulte
Grus grus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 96 à 119 cm, pour une envergure de 220 à 240 cm.
Elle a de longues pattes et un long cou étroit.
Son plumage est gris-bleuté clair. Certains individus présentent lors de la nidification un dos brun rouille quand ils vivent dans les marais.
Les tertiaires sont allongées, très fournies et lâches, donnant l’illusion d’une queue ébouriffée.
Les rémiges sont noir grisâtre contrastant avec les couvertures pâles des bras et du corps.
Les 2 sexes sont semblables mais le mâle est en moyenne un peu plus grand.
Les ailes sont longues et rectangulaires, à bout profondément « digité ».
Le juvénile diffère légèrement par la tête et le haut du corps brun-roux assez pâle, sans les motifs noirs, blancs et rouges des adultes, et par les tertiaires moins fournies.

Grus grus adulte
Grus grus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

C’est une migratrice.
Sur l’île de Ré, elle est observée du début octobre à la mi-janvier, ainsi que durant les deuxièmes quinzaines de mars et d’avril. La fenêtre principale de migration au dessus de l’île se situe du 1er novembre au 15 novembre, c’est là qu’on entend leur coups de clairons quand elles passent en V migratoire. Sociales, elles voyagent en communiquant entre elles ce qui donne ces grands trains de grues bruyants annonciateurs de l’hiver.

Elles volent cou et pattes tendus, et en vol migratoire souvent en grands groupes, et en formation. Leur vol est lent et puissant, souvent avec quelques battements suivis d’un court vol plané.

Grus grus adulte
Grus grus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Les parades nuptiales commencent en février sur les zones d’hivernage, avec un maximum en mars. Elle marche avec des pas rapides et courts, les ailes semi-ouvertes, décrivant des cercles sur le sol. Elles se font des courbettes face les unes aux autres, sautant d’un côté à l’autre tout en attrapant n’importe quel objet sur le sol, le lançant ensuite en l’air tout en sautant.
La grue cendrée est monogame et le couple est uni pour la vie. Pendant la saison nuptiale, cet oiseau grégaire devient territorial et niche en solitaire dans des zones humides ou boisées, ou sur un îlot afin de se protéger des prédateurs.
Elle se reproduit dans les zones boisées ou humides, ou sur un îlot. Le couple niche seul. Le nid est une grande plate-forme faite d’herbes sèches, sur le sol.
La femelle dépose un ou deux œufs. L’incubation dure environ 4 semaines. Les jeunes font leurs premiers vols à l’âge de 2 mois.

Elle est omnivore. Pendant l’hiver, elle se nourrit davantage de végétaux.

Mots-clés