Vautour fauve Gyps fulvus (Hablizl, 1783)

Gyps fulvus (Hablizl, 1783) ou le Vautour fauve est un rapace de la famille des Accipitridae.

Gyps fluvus adulte
Gyps fluvus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 95 à 110 cm, avec une envergure de 235 à 270 cm.
Ses ailes sont larges et à très longs doigts.
Le bord postérieur des secondaires est saillent. Les rémiges primaires internes sont plus courtes.
La queue est courte, le plus souvent bien arrondie.
La tête est peu visible en vol du fait que le cou est rétracté, et de sa pâleur.
Les bouts des rémiges secondaires sont arrondis.
Les ailes sont relevées en V aplati.
Il est principalement bicolore (rémiges et rectrices sombres, couvertures alaires et corps plus clairs).
L’adulte est reconnu à ses couvertures sous-alaires à large bout chamois pâle. Les petites couvertures sous-alaires sont assez sombres, brun moyen, traversées d’une ou deux étroites bandes pâles. Le dessous du corps est brun moyen, moins pâle. La collerette est blanchâtre visible de près. Le bec est jaunâtre. La face est souvent gris sale.
Le juvénile a de grandes couvertures sus-alaires sans bout pâle. Les couvertures sous-alaires sont blanc beigeâtre, un peu plus claires que chez les adultes et plus uniformes. Le dessous du corps plus clair que chez les adultes. La collerette est beige foncé. Le gris est gris. La face est souvent pâle.

Gyps fluvus adulte
Gyps fluvus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il est rare.
Il recherche les vallées et les plates dénudés et arides.
Ils vivent en colonies. Les couples se forment à vie. Les adultes sont sédentaires tandis que les juvéniles et les immatures entament une migration à partir de l’automne vers l’Afrique et jusqu’au sud du Sahara.
Sur l’île de Ré, il a été observé exceptionnellement durant la première quinzaine de juin. Il s’agit toujours d’individus immatures au comportements erratiques qui remontent au Nord de leurs zones montagneuses du Sud (Pyrénées, Causses, Sud massif central...).
Incapable de pratiquer le vol battu pendant une longue période, il profite des courants ascendants pour s’élever dans les airs.

Gyps fluvus adulte
Gyps fluvus adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le nid est constitué de quelques branches, en général peu nombreuses à cet altitude, sur des falaises, des parois rocheuses, dans des cavités. L’accouplement s’effectue en décembre. La femelle pond un œuf unique en janvier. L’incubation est dure de 48 à 55 jours.

C’est un nécrophage strict. Cela signifie qu’il se nourrit uniquement de cadavres. Son bec puissant est capable de déchirer les tissus les plus résistants. Son odorat est faible mais sa vue est exceptionnelle si bien que, lorsqu’un vautour aperçoit une carcasse, il alerte l’ensemble de la colonie et c’est la curée.

Mots-clés