Alouette lulu Lullula arborea (Linnaeus, 1758)

Lullula arborea (Linnaeus, 1758) ou l’Alouette lulu est un oiseau appartenant à la famille des Alaudidae.

Elle mesure de 13,5 à 15 cm.
Elle est brune ,la queue courte.
Lors du vol onduleux, avec ses courtes et larges ailes et sa queue tronquée, elle rappelle un petit pic.
Le bout de la queue est blanchâtre. Les côtés sont brun clair.
Chez l’adulte, il n’y a pas de bord postérieur des ailes pâle.
L’oiseau posé est typique avec le motif pâle-sombre-pâle au poignet et le large sourcil blanchâtre allant loin en arrière de la nuque.
Le contact est un doux sifflement « tlui-tlui », ou un peu plus mou « dudloï », souvent émis par de petits groupes en automne et au printemps. Le chant est constitué de phrases mélodieuses et mélancoliques commençant de façon existante, s’accélérant, et baissant souvent decrescendo « li li-li-li-lilililuyluylu… i-luy, i-luy i-luy-ilu-iluilu… tluyi, tluyi tluyi vi vi tuylluylluylluyll… ».

On la rencontre dans les boisements clairs, volontiers de conifères, avec des secteurs sablonneux ou pierreux, de préférence entrecoupés de champs.
Elle se plaît dans les coupes. Elle est également présente dans des landes à bruyères entrecoupées de bois et de prés ;
Elle migre en hiver vers le sud de l’Europe.
Elle est assez farouche. Elle est souvent peu aisée à observer.

L’alouette lulu n’est pas très grégaire.
Sur l’île de Ré, on peut l’observer de façon sporadique de septembre à janvier, ainsi qu’en mars aux passages.

Enfoui dans le sol, le nid est placé à l’abri d’une plante ou au pied d’un jeune arbuste qui le dissimulent. La femelle le construit avec des herbes sèches, de la mousse et des petites racines méticuleusement disposées. Chaque ponte est constituée de trois ou quatre œufs de couleur blanc grisâtre finement tachetés de brun rouge et gris. La femelle couve seule en moyenne pendant deux semaines. Les jeunes séjournent au nid entre 9 et 15 jours et le quittent souvent avant de savoir voler.

Elle se nourrit d’insectes et d’araignées pendant la saison de reproduction. A partir de l’automne et pendant toute la saison hivernale, son menu est composé de graines et de semences que l’oiseau saisit en se tapissant au sol.

Mots-clés