Milan noir Milvus migrans (Boddaert, 1783)

Milvus migrans (Boddaert, 1783) ou le Milan noir est un rapace diurne de la famille des Accipitridae.

Milvus migrans adulte
Milvus migrans adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 48 à 58 cm, avec une envergure de 130 à 155 cm.
La queue est échancrée.
Le dessous est gris brunâtre avec la base des primaires plus claires.
Les adultes d’Europe présentent une « fenêtre » alaire moyennement pâle.
Le dessus est brun foncé.
La zone est pâle aux couvertures du bras.
Le cri rappelle très largement à celui du Milan royal.

Milvus migrans adulte
Milvus migrans adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

On le rencontre dans les forêts près de lacs, les cours d’eau et les marais, dans les villes même.
C’est un visiteur d’été, qui hiverne en Afrique.
Sur l’île de Ré, il est migrateur, arrive en mars, repart fin août-début septembre. Il est nicheur. Sa densité est forte, car il trouve les bois et forêts utiles à sa nidification (généralement en haut d’un grand pin maritime), mais surtout du lapin en très grand nombre dont il se nourrit pour une part importante de son régime alimentaire (vivant ou cadavres). Dès son arrivée d’Afrique, il longe à cet effet les routes généreuses en cadavres de lapins... Les premières observations de Milan noir sont faites sur ces itinéraires.

Son nid est dans un arbre. Il est constitué de branchages et l’intérieur est rempli de chiffons, de papiers, de détritus. Fin avril, la femelle pond 2 à 3 œufs dont l’incubation dure 32 jours. Les juvéniles s’envolent au bout de 6 semaines.

Son alimentation est composée de poissons, de jeunes animaux, de charognes, de déchets et dans l’île, des inévitables lapins...

Mots-clés